POLITIQUE

Ottawa va investiguer sur le manque d'accès aux dossiers médicaux informatisés

M. Barrette soutient en effet que le Québec n'a pas eu sa part des investissements d'Inforoute Santé du Canada.

21/08/2017 13:23 EDT | Actualisé 21/08/2017 18:10 EDT
BrianAJackson

Le gouvernement fédéral va investiguer sur le manque d'accès à des dossiers médicaux informatisés au Québec.

La ministre fédérale de la Santé, Jane Philpott, réplique ainsi à la plus récente sortie de son homologue québécois, Gaétan Barrette, qui a croisé le fer à quelques reprises avec elle ces dernières années, notamment sur la contribution fédérale au financement du système de santé.

M. Barrette soutient en effet que le Québec n'a pas eu sa part des investissements d'Inforoute Santé du Canada (ISC) et souffrirait d'un manque à gagner de 117 millions $ dans ce domaine, selon ce que révélait La Presse lundi. Dans une lettre adressée à Mme Philpott, le ministre affirme que le Québec n'a reçu que 17,6 pour cent de l'enveloppe, alors qu'il représente 23,2 pour cent de la population du Canada.

Dans une conférence de presse en marge d'un congrès médical à Québec, lundi, Mme Philpott a été questionnée sur le manque à gagner soulevé par M. Barrette, mais elle n'a jamais fait mention du montant évoqué ni de son homologue.

Elle a cependant fait référence à des échanges la veille avec la présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), Diane Francoeur.

"J'ai eu une conversation très sérieuse avec Mme Francoeur hier, et c'est un de ses enjeux prioritaires, le manque d'accès aux dossiers médicaux informatisés, a-t-elle dit. Je l'ai assurée que j'allais investiguer sur les détails de cet enjeu pour déterminer comment nous pourrions donner aux médecins du Québec un meilleur accès à des dossiers informatisés."

Or, une intervention ou une "investigation" fédérale pourrait être perçue comme une ingérence d'Ottawa dans un champ de compétence du Québec. À maintes reprises au cours des deux dernières, sur la question du financement fédéral du système de santé, le ministre Gaétan Barrette s'est opposé à toute velléité du gouvernement Trudeau d'accorder une enveloppe conditionnellement à des critères et des cibles précises.

Rappelons que la mise en place du Dossier santé Québec (DSQ), soit l'informatisation des dossiers médicaux, a fait l'objet de nombreux ratés et dépassements de coûts au cours des années. Son coût total est évalué à plus d'un milliard de dollars.

Les combinaisons d'aliments santé