NOUVELLES

Le constructeur chinois Great Wall intéressé à acheter la marque Jeep

La société chinoise n'a pas encore officiellement déposé d'offre

21/08/2017 11:52 EDT | Actualisé 21/08/2017 12:01 EDT
Lucas Jackson / Reuters

PÉKIN, Chine — Le constructeur chinois de véhicules utilitaires (VUS) sport Great Wall Motors est intéressé par la filiale Jeep de Fiat Chrysler, ont indiqué lundi deux employés de l'entreprise chinoise.

La société chinoise n'a pas encore officiellement déposé d'offre, mais une éventuelle acquisition de Jeep s'inscrirait dans la stratégie de son président, Wang Jianjun. En février, ce dernier avait annoncé que Great Wall ambitionnait de venir le plus important constructeur de VUS d'ici 2020.

Questionné à la suite d'un article de la publication Automotive News suggérant que le constructeur automobile souhaitait mettre la main sur Jeep, son directeur des relations publiques, Zhao Lijia, a affirmé que Great Wall «avait cette intention».

Jeep Wrangler Unlimited Sahara 2015

Un employé du département des relations publiques de l'entreprise, qui n'a donné que son prénom, Zhang, a dit: «oui, nous sommes intéressés par Jeep».

Ces deux employés ont affirmé qu'ils ignoraient le montant d'une éventuelle transaction. Great Wall pourrait mettre un certain temps avant de déposer une offre officielle pour tenter d'acquérir Jeep.

Le président et chef de la direction de Fiat Chrysler, Sergio Marchionne, a dit que l'entreprise était en vente et qu'elle n'était pas en mesure de concurrencer ses rivaux sans un partenaire en raison des coûts liés au développement et la commercialisation de nouveaux véhicules.

Advenant qu'il soit capable d'acheter Jeep, Great Wall deviendrait le deuxième constructeur automobile chinois, après Geely Holding Group, à procéder à une expansion mondiale en avalant une marque étrangère connue.

Geely avait acheté la division des voitures Volvo auprès de Ford en 2010. En juin, Geely avait également mis la main sur une participation de 49,9 pour cent du constructeur automobile malaisien Proton. L'entreprise possède également des parts dans Lotus, spécialisée dans la construction de voitures de sport.

Great Wall a vendu près de 1,1 million de VUS l'an dernier, comparativement à 1,4 million pour les véhicules Jeep. L'entreprise chinoise a affiché des revenus de 14,4 milliards $US l'an dernier, loin derrière le chiffre d'affaires de 118 milliards $ US généré par Fiat Chrysler. Les profits de 1,5 milliard $ US engrangés par Great Wall ont été presque aussi élevés que ceux de 1,8 milliard $ US réalisés par le géant italo-américain.