BIEN-ÊTRE

Festival Mode & Design 2017: Montréal, la mode et des conférences enrichissantes

Le Festival Mode & Design 2017 vu par Stéphane Le Duc.

18/08/2017 13:41 EDT | Actualisé 18/08/2017 13:54 EDT
Hugo Hamaoui

Lundi, le 21 août, le 17e Festival Mode & Design débutera pour 6 jours de défilés, de conférences, et de rencontres mode qui auront lieu à Montréal dans le quartier des Festivals. On a interviewé Stéphane Le Duc - mémoire vive de la mode au Québec - en charge du volet des conférences de cette édition 2017. Parmi les temps phares de cette session, celle de Jean-Paul Goude - photographe et publicitaire français - à l'origine de nombreuses campagnes parmi les plus prestigieuses au monde.

Comment s'annonce cette édition côté conférenciers?

« Cette année encore je suis très heureux des créateurs qui ont accepté l'invitation de venir au Festival Mode&Design. Ce que je trouve excitant c'est de pouvoir réunir autant de talents à Montréal pendant 4 jours. C'est aussi un moment privilégié pour faire des découvertes comme à l'ouverture du Festival avec Anat Safran une grande spécialiste du design israélien et la clôture avec Luca Marchetti qui est curateur pour de grandes expositions de mode et consultant pour le monde du luxe. » - Stéphane Le Duc

Tes coups de coeur par rapport aux conférenciers de cette édition 2017?

« Comment ne pas avoir un coup de cœur pour Jean-Paul Goude ? C'est une véritable légende de la photo, de la pub et de la mode. Également Olivier Theyskens dont le talent est indéniable et qui pose un regard d'une grande humilité sur son métier. J'aime beaucoup Zaldy Goco qui est célèbre pour son travail avec Michael Jackson, le Cirque du Soleil, mais aussi Ru Paul et Lady Gaga. Il semble avoir le meilleur carnet des célébrités internationales. » - Stéphane Le Duc

Entrer dans la vie de ces "monstres sacrés" c'est un privilège?

« Oui absolument, car ils sont très sollicités par les médias et il est de plus en plus ardu de pouvoir les rencontrer. Ils doivent faire des choix entre venir à Montréal, Shanghai ou Tokyo... C'est une chance inouïe de pouvoir passer une heure en leur compagnie. »

Pourrais-tu me partagerune ou des anecdotes marquantes au fil des éditions?

« Je garde un souvenir ému des confidences de Hervé Leger Leroux sur sa dépression après avoir perdu son nom et sa maison de couture. Également l'énergie et la passion de Patricia Field quand elle dénonçait les méchancetés envers John Galliano. Le grand chapelier Stephen Jones a été d'une grande générosité également en nous racontant ses expériences chez Louis Vuitton pour le dernier défilé de Marc Jacobs également avec Dior et Comme des Garçons. »

Qu'est-ce qui te fait vibrer aujourd'hui côté mode?

« C'est la sensibilité des créateurs, car même si la mode est maintenant une grosse machine et que le marketing est omniprésent il y a toujours la volonté de plaire et une recherche de la perfection. Je suis encore émerveillé par la créativité d'un Raf Simons, d'un Dries Van Noten ou d'un tandem comme Viktor&Rolf. »

Tu voyages beaucoup, quel est ton regard sur le mode montréalaise quand tu reviens?

« Que la mode est un phénomène planétaire et qu'il semble y avoir chaque saison une pléthore de nouveaux créateurs. Le défi est énorme pour les créateurs d'ici. Comment trouver sa place ? Comment se faire remarquer et faire plus de bruits que les autres ? Je vois que la créativité est présente ici et qu'il y a beaucoup de talents. La nouvelle génération ose et veut s'exporter. Il faut simplement lui donner des ailes. »

Qui sont les créateurs québécois montants selon toi?

« Maintenant qu'ils ont terminé leurs études, les frères Joncas vont pouvoir démontrer leur talent et leur grand potentiel. Markantoine a une belle audace. Leinad Beaudet fait aussi un travail soigné. J'aime la volonté de DOMREBEL ou de Hip and Bone qui se développent sur les marchés internationaux. »

L'avenir de la mode réside dans quoi?

« L'audace et la créativité sont essentielles. Un message et une image forte aussi et surtout la capacité de s'adapter au marché et aux changements qui sont parfois rapides. »

Quel est le regard de tes conférenciers sur Montréal?

« Ils sont tous curieux de découvrir la ville. Ils sont surpris de voir une ville qui fait beaucoup parler d'elle par sa création malgré sa taille si l'on compare à Paris, Londres ou Los Angeles. Ils me parlent de Xavier Dolan, Robert Lepage, du Cirque du Soleil, mais aussi de musiciens émergents. Je suis très heureux qu'ils découvrent que Montréal est aussi une ville de mode où tout est encore possible. »

Retour sur le cocktail du dévoilement du Festival Mode & Design 2017

Le cocktail du dévoilement du Festival Mode & Design 2017