BIEN-ÊTRE

Utiliser cet emoji dans vos courriels vous fait paraître incompétent

Vouloir avoir l'air sympathique peut se retourner contre vous.

16/08/2017 14:07 EDT | Actualisé 16/08/2017 14:11 EDT
mattjeacock via Getty Images

Arrêtez de sourire dans vos courriels. Voilà le conseil que vous donne cette étude publiée dans la revue scientifique "Social Psychological and Personality Science", le 31 juillet dernier: essayer d'avoir l'air trop sympa dans un message envoyé au travail peut vous faire passer pour incompétent.

En effet, les recherches prouvent que l'utilisation de l'emoji ":)" a un effet négatif sur votre destinataire et risque de vous faire paraître comme peu fiable et peu crédible au lieu d'agréable et chaleureux.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont interrogé 500 personnes dans 29 pays différents et ont réalisé plusieurs expérience, comme l'explique le HuffPost américain.

Dans un premier temps, ils ont fait lire aux participants des courriels envoyés dans le cadre du travail, mais dont l'expéditeur est inconnu. Si le texte est le même pour tous, certains contiennent des emojis, d'autres non. La question posée à l'issue du test porte sur le degré de sympathie et de compétence que les participants accordent à l'auteur du courriel. On leur demande également d'y répondre.

Il en résulte que l'utilisation du sourire se retourne contre l'expéditeur, qui est jugé moins fiable. Les participants affirment alors avoir moins envie de partager des informations avec lui, ce qui témoigne d'un manque de confiance.

Antonio Bronic / Reuters

Le deuxième test consiste à montrer aux 500 participants les photos de deux expéditeurs: l'un souriant, l'autre neutre ainsi qu'un courriel avec des emojis. Si la personne souriante est jugée plus sympathique et compétente que la personne neutre, l'auteur du courriel est quant à lui à nouveau perçu comme inexpérimenté.

La question du genre a elle aussi été explorée par les chercheurs. Ils ont remarqué que les participants supposaient que l'auteur était une femme quand il y avait un emoji. Un constat qui rejoint en partie celui d'une étude publiée dans "the Human Resource Management Journal" qui explique que, pour gagner en influence au travail, les femmes doivent apparaître comme sympathiques et aimables, justifiant donc l'emploi de smileys.

Ella Glikson, une chercheuse de l'Université de Ben Gurion du Néguev en Israël, conclut en expliquant que les participants s'accordent à dire de l'usage des emojis, qu'il se prête seulement à une conversation dans laquelle on connait tous les destinataires.

Elle déclare: "Pour le moment, un smiley [emoji] peut seulement remplacer un sourire quand vous connaissez déjà l'autre personne. Lorsqu'il s'agit d'une première interaction, il est préférable d'éviter d'utiliser des smileys, malgré l'âge ou le sexe."

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

LIRE AUSSI:
» Le plus vieux smiley du monde aurait 3700 ans
» Facebook dévoile l'émoji le plus utilisé des Canadiens
» 56 nouveaux emojis dans vos téléphones

Voir aussi: