DIVERTISSEMENT

Quatre nouveautés à voir cet automne à Canal Vie (et toutes nos photos du lancement!)

La chaîne célèbre ses 20 ans cette année.

16/08/2017 10:24 EDT | Actualisé 17/08/2017 11:13 EDT
Paméla Lajeunesse

Canal Vie célèbre cette année ses 20 ans. C'est le magazine Croque la vie, animé par la journaliste Suzanne Laberge, qui inaugurait la chaîne, le 8 septembre 1997. Depuis, à travers ses différentes émissions, celle-ci a accompagné 268 couples dans leur mariage, assisté ou donné lieu à 260 naissances et rénové et décoré près de 3000 demeures. Canal Vie a aussi gracieusement offert une maison, par le biais de Ma Maison Rouge Canal Vie, et alloué plus de 10 millions de dollars à des gens dans le besoin, grâce à Donnez au suivant et On efface et on recommence.

Pour son anniversaire et son entrée officielle dans «l'âge adulte», l'antenne spécialisée dans la «réno-déco-immo-cuisine-cocooning», qui se targue de laisser toute la place au «vrai monde», se dote d'une nouvelle imagerie et d'un nouveau logo, en forme de feuille rouge. Une façon de «marquer un nouveau départ, tout en préservant un lien avec son riche passé», la feuille étant en quelque sorte le prolongement de la pomme qui a longtemps été le principal symbole de Canal Vie.

Fidèle à ses habitudes, Canal Vie continuera cette année de faire la part belle aux productions originales, avec un total de 167,5 heures dédiées aux produits d'ici. Une dizaine de nouveautés québécoises (incluant des documentaires et des concepts déjà connus, mais un brin remaniés), six nouvelles acquisitions étrangères et le retour de 14 titres populaires agrémentent la grille 2017-2018.

Voici les quatre nouveaux rendez-vous à surveiller essentiellement - commentés par Chantal Fortier, directrice principale de la programmation de la station -, ainsi que quelques autres éléments à signaler dans la prochaine saison de Canal Vie.

La belle gang (lundi au jeudi, 18h, dès le 21 août). Magazine de service quotidien animé par Isabelle Racicot, Kim Rusk et Patrick Langlois. Enregistrée «live to tape» (d'un trait, comme si c'était en direct) la journée même de la diffusion, cette tribune d'une heure proposera aussi des reportages préenregistrés à l'avance sur une foule de sujets, histoire d'aider les téléspectateurs à mieux vivre au quotidien et leur donner un coup de pouce dans tous les aspects de leur vie. Plusieurs collaborateurs réguliers passeront fréquemment pour partager leur expertise : Anne-France Goldwater (légal), Chantal Machabée (sport), Danny St-Pierre (cuisine), Claudine Prévost (culture), Jimmy Sévigny (mise en forme), Daniel Corbin (décoration), Stéphanie Grammond (finances personnelles), David Bernard (croissance personnelle), Stéphanie Lévesque (rénovation), Isabelle Huot (nutrition), Karine Robert (consommation), Catherine Hébert (stylisme et mode), Virginie Vandelac (beauté), Frédéric Giroux (vins), Dr Sébastien Kfoury (santé animale), Dre Chantal Vallée (santé), Marième Ndiaye (plein air et visite des régions), Frédéric Plante (course à pied), Vincent Quesnel (sexologie et psychothérapie) et Louis-Simon Ferland (famille).

Sur leur grand plateau, Kim Rusk, Isabelle Racicot et Patrick Langlois entretiendront toutes sortes de discussions liées à l'actualité, aux tendances et aux questions de société. Par exemple, si une tempête de neige a fait rage la veille, on en jasera, ou, en cette période où les migrants affluent à Montréal, on pourrait se demander si on serait prêts à héberger une famille chez nous.

Le trio de La belle gang accueillera également régulièrement des invités. 120 épisodes sont prévus, de l'automne au printemps.

«La belle gang vient compléter le contenu de Canal Vie, tout en étant branchée sur le quotidien, explique Chantal Fortier. Ça apporte de la spontanéité. Ça faisait longtemps que le public nous demandait une quotidienne. On va parler des sujets de tous les jours, de ce qui se passe au Québec aujourd'hui, on va se permettre plus de «dernière minute». Il va y avoir des reportages à l'extérieur, mais le reste se fait en studio. On a choisi les animateurs pour leur complémentarité; chacun apporte sa couleur, une dimension différente. Isabelle est mère de deux enfants, dans la quarantaine, Kim est dans la trentaine et n'a pas encore d'enfants, Patrick est un gars et père de famille... Chacun, avec sa réalité différente, apporte son propre point de vue.»

En famille (jeudi, 19h30, dès le 24 août). En famille, c'est une comédie à sketchs adaptée du format français du même nom, qui a déjà été vendu dans une multitude de pays, dont la Grèce et la Pologne. Au cœur de l'intrigue, un clan «ordinaire», mais aussi un peu extraordinaire, comme le sont toutes les familles : Guy Nadon et Chantal Baril incarnent les grands-parents, et Marie-Soleil Dion et Brigitte Lafleur personnifient leurs filles; la première vient d'avoir des jumeaux avec son conjoint (Mani Soleymanlou), tandis que la seconde est monoparentale et élève un garçon et une fille de l'âge du secondaire.

Les saynètes n'ont aucun fil conducteur entre elles, si ce n'est du fait qu'elles relatent toutes avec humour, sous forme de tranches de vie, les hauts et les bas de la retraite et du quotidien avec des adolescents ou des bébés, mettant en relief la rivalité et l'amour qui anime toute maisonnée.

Dans la mouture originale, plus de 200 épisodes d'En famille ont été écrits, ce qui confère assez de matériel à l'équipe québécoise pour faire vivre la fiction à long terme sans devoir pondre de nouvelles mises en situation. Cette série au ton léger et sympathique, sans être hilarant, produite par Zone 3, fera assurément penser aux Parent – c'est d'ailleurs Martin Talbot, qui était derrière Les Parent, qui réalise En famille – ou à Un gars, une fille.

«C'est notre première fiction, précise Chantal Fortier. Canal Vie n'aurait pas fait n'importe quelle fiction. Celle-là collait à nous. Ce sont les tranches de vie de trois générations; donc, on s'y reconnaît tous à différents moments. Les grands-parents sont à la retraite, il y a la mère monoparentale de deux ados et le jeune couple avec des bébés, des jumeaux. Ce sont trois réalités dans une famille très unie.»

Ouvrez, on ne sait jamais! (Mercredi, 19h30, dès le 23 août). Joël Legendre et la designer Emilie Cerretti sont les artisans des «décos express» de Ouvrez, on ne sait jamais! À bord de son camion rempli de matériaux et d'accessoires de décoration, le duo s'amènera à l'improviste dans des maisons québécoises pour retaper une pièce en deux temps, trois mouvements, corriger des erreurs et amener un nouveau look à l'ensemble. Preuve que ça sera rapide? Joël et Émilie s'arrêteront dans quatre propriétés, à chaque épisode... de 30 minutes! Pendant qu'Émilie s'exécutera avec son doigté de designer, Joël, lui, s'occupera des hôtes pendant la transformation-minute, s'amusera avec eux ou leur rendra des services. Notons qu'à Ouvrez, on ne sait jamais!, on décorera, mais on ne rénovera pas.

«La proximité qu'on crée avec les gens, c'est quelque chose qu'on ne veut pas perdre, c'est important, plaide Chantal Fortier. Canal Vie a toujours débarqué chez le monde, pour la décoration, pour résoudre toutes sortes de problèmes. Ouvrez, on ne sait jamais! s'inscrit totalement là-dedans. Joël et Émilie se promènent partout au Québec, pas juste à Montréal et les environs. On va aller à Shawinigan, Lac-Mégantic, Thetford Mines, Saint-Tite... On arrive dans les maisons à l'improviste, en toute authenticité, sans que ça soit framé d'avance. Émilie est la designer, il y a un homme à tout faire caché dans le camion et Joël va divertir la famille pendant le processus de décoration. Il pourra tondre le gazon au besoin, par exemple!»

Meilleur que le chef! (Mercredi, 20h, dès le 27 septembre). Oui, il y a encore moyen de réinventer les compétitions culinaires. À Meilleur que le chef!, les stars des fourneaux Danny St-Pierre et Martin Juneau se mesureront chaque semaine à une équipe de quatre cuisiniers amateurs. Au fil des défis à relever, les participants du public se feront éliminer par leurs collègues à tour de rôle. À la fin, qui concoctera la meilleure assiette, le cuisinier professionnel ou le cuistot du dimanche? St-Pierre et Juneau se prêteront au jeu de la compétition en alternance; une semaine, l'un animera l'émission et l'autre cuisinera, et la suivante, les rôles seront inversés, et ainsi de suite. La chroniqueuse gastronomique de La Presse+, Marie-Claude Lortie, goûtera les plats à chaque étape et agira comme juge. C'est la boîte Attraction Images qui est derrière Meilleur que le chef!

«Martin Juneau et Danny St-Pierre ont accepté de relever ce défi, qui n'est pas évident, estime Chantal Fortier. Ils se mesurent à quatre cuisiniers amateurs, mais ce sont quand même des gens qui ont beaucoup de savoir-faire. Il n'y a pas que les chefs qui sont habiles! Les chefs le sont, mais souvent, monsieur et madame tout le monde le sont aussi, ils s'intéressent à la cuisine, et de plus en plus. Ils trouvent ça assez essoufflant! Encore ici, ce qui fait que ce concept colle totalement à Canal Vie, c'est qu'on est avec le «vrai monde». Notre public n'est pas zéro en cuisine, il a des compétences et il aime avoir de nouvelles idées. L'animateur apportera aussi des trucs et des précisions tout au long de l'émission.»

Canal Vie présente sa nouvelle programmation

Aussi à noter...

- Après le documentaire Bienvenue chez les Groulx, diffusé à Canal Vie en 2015, la chaîne récidive avec la série documentaire Une année chez les Groulx, une incursion en huit épisodes d'une heure dans l'attachante famille de 9 enfants que composent les Groulx avec, en tête, les parents, Tara et Pascal. La progéniture, elle, est âgée de quelques mois à 15 ans. On s'adonnera à une virée à l'épicerie avec la joyeuse bande, on vivra la préparation d'un baptême et la rentrée scolaire, et on traversera même un épisode de poux...(Jeudi, 20h, dès le 12 octobre).

- Vie de tournée, la série documentaire d'Herby Moreau qui expose des bribes d'existence des artistes sur la route, revient pour trois éditions spéciales, avec Simple Plan, 2 frères et Nico Archambault. (Jeudi, 20h, dès le 24 août)

- Le documentaire Des tics dans ma tête : syndrome de Gilles de la Tourette dépeindra les caractéristiques de ce trouble méconnu. (Mercredi, 23 août à 21h)

- Le documentaire La chute suivra le parcours de la courageuse Sophie-Catherine Laflamme, cavalière accomplie dont la vie a basculé après un accident lors d'un entraînement en avril 2012; la jeune femme est toutefois rapidement remontée en selle... (Mercredi, 30 août à 21h)

- Le documentaire Une vie sans sexe? donnera la parole à des couples tranquilles sous la couette, qu'ils soient abstinents depuis trois mois ou dix ans. Choix délibéré ou panne de désir, pourquoi et comment des amoureux entretiennent-ils la flamme sans vie sexuelle active? Sociologues, sexologues et psychologues commenteront les témoignages. (Mercredi, 1er novembre à 21h)

- Le documentaire Alain Choquette, de Sainte-Adèle à Paris retracera l'ascension du magicien Alain Choquette, de son enfance à Sainte-Adèle jusqu'à ses accomplissements à Paris, où il se produit à guichets fermés depuis deux ans. Robert Charlebois, Jean-Pierre Coallier et Gilbert Rozon témoigneront du cheminement parfois ardu de l'illusionniste. (Jeudi, 28 septembre à 20h)

- Chantal Lacroix et Donnez au suivant seront de retour pour six épisodes (Jeudi, 21h, dès le 26 octobre)

- La série Mise à nu reviendra aussi pour un deuxième tour de piste et dénudera encore une fois ses intervenants. Cette fois, ce seront des couples qui se confieront sur leur réalité sexuelle (fantasmes et tabous, désir sexuel, premières fois et fidélité), vêtus de... rien du tout, dans leur plus simple appareil. Pour les curieux du corps humain sous tous ses traits et coutures! (Mercredi, 21h, dès le 4 octobre)

On regardera aussi à Canal Vie, cette année...

- Tous pour un chalet!
- Design VIP
- Manon, sauve mon sous-sol!
- Bye Bye Maison
- C'est quoi ton plan?
- Quel âge me donnez-vous?

Du côté des acquisitions...

- Famille recherchée
- The Affair
- Six pieds sous terre
- Entre nous
- Réno par le haut
(dès le 14 novembre)
- Petite ville, grandes rénos (dès le 28 novembre)
- Vendre ou rénover – États-Unis
- Pas le choix de rénover!
- Chéri, je t'échange! – AustralieMariage à l'aveugle : saison 3
- Mini-maisons sur mesur
- Encan et flip au Texas

LIRE AUSSI :
» Jimmy Fallon ne peut retenir ses larmes en parlant de Charlottesville
» Shonda Rhimes quitte ABC et passe chez Netflix
» «Game of Thrones» : ce détail de l'épisode 5 change tout pour Jon Snow

À voir également :