NOUVELLES

Une plaque du président sudiste Jefferson Davis a été retirée à Montréal

Sa statue avait aussi été enlevée de la place publique à La Nouvelle-Orléans en mai.

15/08/2017 20:05 EDT | Actualisé 15/08/2017 20:05 EDT
The Associated Press/Jay Reeves
Une statue du président confédéré Jefferson Davis sur le terrain du Capitole d'Alabama à Montgomery en Alabama.

Une plaque commémorative de l'ancien président sudiste Jefferson Davis a été retirée d'un édifice de la Compagnie de la Baie d'Hudson au centre-ville de Montréal.

Une porte-parole, Tiffany Bourré, a confirmé dans un courriel transmis à La Presse canadienne que l'entreprise avait retiré la plaque mardi soir.

L'artefact rendait hommage à Jefferson Davis, le président des États confédérés du sud des États-Unis pendant la guerre civile. Personnage controversé, sa statue avait été enlevée de la place publique à La Nouvelle-Orléans, en Louisiane, au mois de mai.

Mme Bourré n'a pas précisé pourquoi l'entreprise a pris cette décision, mais plusieurs citoyens faisaient pression pour que la plaque soit retirée après qu'un rassemblement suprémaciste eut dégénéré en Virginie la fin de semaine dernière.

Des internautes incitaient notamment le maire de Montréal, Denis Coderre, à intervenir.

Un porte-parole du maire a toutefois rappelé que la plaque était posée sur un édifice appartenant à une entreprise privée, et que la municipalité ne pouvait donc rien faire.

LIRE AUSSI:
» Jimmy Fallon ne peut retenir ses larmes en parlant de Charlottesville
» Colère et hommages après le drame de Charlottesville
» L'homme accusé d'avoir foncé dans la foule en Virginie reste en prison

VOIR AUSSI: