NOUVELLES

Une journaliste disparaît mystérieusement après la visite d'un sous-marin... qui coule peu de temps après

Le propriétaire du sous-marin a-t-il lui même fait couler son appareil?

15/08/2017 11:20 EDT | Actualisé 15/08/2017 11:23 EDT

La police suédoise participe dorénavant aux efforts pour retrouver une journaliste suédoise qui manque à l'appel depuis le naufrage d'un sous-marin de fabrication artisanale.

Les forces de sécurité et des bénévoles scrutent aussi les côtes des deux pays à la recherche de la jeune femme de 30 ans, Kim Wall.

Le propriétaire danois du sous-marin, l'inventeur Peter Madsen, a été interrogé après le naufrage du UC3 Nautilus, vendredi. Il a ensuite été arrêté et fait maintenant l'objet d'une accusation préliminaire de meurtre.

Un tribunal a ordonné sa détention provisoire pour 24 jours, pendant que l'enquête se poursuit.

Ole Jensen - Corbis via Getty Images
Le sous-marin Nautilus, que les policiers traitent comme une scène de crime.

M. Madsen prétend que la journalise a quitté son navire un peu avant le naufrage et qu'il n'a rien à voir avec sa disparition.

M. Madsen a dit aux policiers qu'il a lui-même échappé de justesse à la mort quand son sous-marin a coulé en raison d'une défaillance technique. La police croit plutôt qu'il a volontairement envoyé son navire par le fond dans le détroit d'Oresund, une voie navigable étroite entre le Danemark et la Suède qui relie la mer du Nord à la mer Baltique.

Les autorités danoises se font très avares de détails. Elles refusent de dire pourquoi M. Madsen est accusé de meurtre, si elles cherchent un corps ou si elles ont encore espoir de retrouver Mme Wall vivante.

La police suédoise, de son côté, s'est contentée de dire qu'elle fournit des détails concernant des individus et des lieux qui pourraient être utiles à l'enquête au Danemark.

Quelque 300 personnes ont communiqué avec la police danoise, dont plusieurs qui ont fourni des photos ou des vidéos du sous-marin dans le détroit d'Oresund. Le sous-marin aurait été aperçu, dans la nuit de jeudi à vendredi, près d'un navire dont tous les phares étaient éteints.

TT News Agency / Reuters
Les recherches pour retrouver Kim Wall se poursuivent (15 août)

Le sous-marin de près de 18 mètres et quelque 40 tonnes a été retrouvé par plus sept mètres de fond samedi et renfloué, mais le corps de Mme Wall n'était pas à l'intérieur.

La disparition du sous-marin a été rapportée quand il n'est pas rentré au port de Copenhague d'où il était parti jeudi soir.