DIVERTISSEMENT

Saison 2017-2018 à La Licorne: toute l’audace du théâtre

«Des arbres», avec Sophie Cadieux et Maxime Denommée, revient à La Licorne en automne.

15/08/2017 17:03 EDT | Actualisé 15/08/2017 17:03 EDT
Simon Duhamel

Le directeur Denis Bernard a dévoilé mardi la programmation de la prochaine saison du théâtre La Licorne. En tout quinze productions, dont quatre proposées par la compagnie résidente La Manufacture, viendront rythmer un menu que l'on nous promet audacieux.

Pour ouvrir la saison dès le 28 août prochain, on aura droit à la pièce Coco de Nathalie Doummar avec une mise en scène de Mathieu Quesnel. Au cœur de cette comédie dramatique, quatre jeunes femmes à l'aube de la trentaine se réunissent dans une maison de campagne un mois après la mort de leur amie d'enfance. Sur la table, le journal intime de la défunte.

Fidèle à son habitude, Pierre-Michel Tremblay exposera (du 19 septembre au 28 octobre) nos travers sans gêne et avec lucidité dans Psychédélique Marilou où les protagonistes s'agitent en vain pour trouver un sens à leur existence. Avec Jacques Girard, Bruno Marcil, Alice Moreault et Isabelle Vincent.

Suzane O'Neill
Les comédiens Denis Bernard, Alice Moreault, Bruno Marcil, Marc Beaupré, Maxime Denommée., Michelin Bernard et Catherine-Anne Toupin.

Psychologie et sociologie

Des arbres de l'Anglais Duncan Macmillan revient à La Licorne en automne. En dressant le portrait caustique d'un couple qui remet en question l'utilité de faire un enfant dans un monde à l'avenir incertain, l'auteur parle ici du sens profond de l'amour et de l'engagement. Dans cette œuvre traduite par Benjamin Pradet, Sophie Cadieux et Maxime Denommée sont dirigés par Benoît Vermeulen. La pièce sera ensuite présentée en tournée avec à l'affiche Éveline Gélinas et Maxime Denommée.

Un autre grand retour avec la présentation au printemps prochain du monologue Des promesses, des promesses de L'Écossais Douglas Maxwell et mise en scène par Denis Bernard. Sur les planches, Micheline Bernard en fière et iconoclaste Miss Brodie. Et puis à partir du 3 avril, Simon Boudreault nous offrira Comment je suis devenu musulman, une réflexion originale sur la conversion à une autre religion.

L'hiver 2018 sera marqué par des productions à caractère sociale ou psychologique comme avec Straight Jacket Winter (du 11 au 15 décembre), La meute (du 16 janvier au 17 février), Chaloupe (du 22 janvier au 9 février) et Invisibles (du 19 février au 16 mars). La Foirée montréalaise (du 5 au 22 décembre 2017) sera l'occasion de marquer le temps des fêtes à travers des histoires et des anecdotes tirées d'un quartier de la métropole. Cette année, c'est Montréal-Nord qui sera à l'honneur.

Enfin, signalons en 2018, les productions Hamster (du 6 au 24 mars), Béa (du 16 avril au 4 mai) et Amour et information (du 1er au 19 mai) seront aussi présentées.

Pour plus de détails sur la programmation, c'est par ici.

LIRE AUSSI:
» Laurel et Hardy revivront à L'Assomption
» «L'amant de Samuel», une comédie dramatique érotique à Fierté Montréal
» «Footloose»: la fureur de vivre

Théâtre du Rideau Vert - Saison 2017-2018