NOUVELLES

Justin Trudeau condamne l'attaque «lâche» au Burkina Faso et offre ses condoléances

Le premier ministre s'est dit «profondément attristé» par l'événement.

15/08/2017 13:56 EDT | Actualisé 15/08/2017 13:56 EDT

Le premier ministre Justin Trudeau offre ses condoléances au lendemain de l'attaque terroriste qui a fait 18 morts, dont deux Canadiens, au Burkina Faso.

Par voie de communiqué, le premier ministre s'est dit «profondément attristé» par l'événement.

Les Canadiens Tammy Chen et Bilel Diffalah figurent parmi les victimes tuées au cours de l'attentat qui a eu lieu dans un restaurant populaire du centre-ville de Ouagadougou.

Justin Trudeau offre ses condoléances personnelles ainsi que celles du gouvernement et souhaite un prompt rétablissement aux personnes blessées.

Bilel Diffalah travaillait au sein d'une ONG dans ce pays d'Afrique de l'Ouest, alors que Tammy Chen avait fondé une organisation caritative nommée Bright Futures Burkina Faso.

Le premier ministre condamne ce qu'il qualifie d'attaque haineuse et lâche.

«Les gens ne devraient pas vivre en craignant pour leur sûreté et leur sécurité, quels que soient le pays qu'ils habitent ou les endroits où ils voyagent», a mentionné M. Trudeau dans sa déclaration.

«Nous continuerons de travailler en étroite collaboration avec la communauté internationale en vue de lutter contre le terrorisme et de traduire en justice les responsables de ces actes», a-t-il ajouté.

LIRE AUSSI:
» Deux Canadiens tués lors de l'attaque au Burkina Faso