POLITIQUE

Le Cyclorama de Jérusalem à Ste-Anne-de-Beaupré reconnu comme bien patrimonial par Québec

Le ministre Luc Fortin en a fait l'annonce lundi.

14/08/2017 15:44 EDT | Actualisé 14/08/2017 15:58 EDT
Sotheby’s International Realty

QUÉBEC – Le gouvernement du Québec a signé un avis d'intention de classement pour reconnaître le Cyclorama de Jérusalem à Sainte-Anne-de-Beaupré comme bien patrimonial.

« En signant cet avis d'intention de classement en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, notre gouvernement assure ainsi la protection de ce bien patrimonial qui possède un intérêt à l'échelle nationale en raison de ses valeurs historiques, artistiques et architecturales », a fait valoir le ministre de la Culture, Luc Fortin, par voie de communiqué.

Le Cyclorama de Jérusalem, qui illustre la crucifixion du Christ, est un panorama de 14 mètres de hauteur et de 110 mètres de longueur. Réalisée aux États-Unis en 1888, l'œuvre a été présentée à Montréal dans une rotonde faite spécialement pour elle, avant d'être déménagée à Sainte-Anne-de-Beaupré.

Les propriétaires du Cyclorama de Jérusalem se sont tournés vers l'étranger, n'ayant pas trouvé un acheteur québécois. L'œuvre et le bâtiment ont été mis en vente sur le site immobilier de luxe Sotheby's International Realty Canada dans les derniers jours.

Ils demandent cinq millions de dollars pour la toile, qui serait évaluée à 10 millions $. Le prix inclut également le bâtiment.

LIRE AUSSI:

» Français: Lisée veut une loi 202 dans les 101 premiers jours
» Le maire de Brossard veut que Fatima Houda-Pepin rembourse ses frais d'avocats
» Il faut donner l'heure juste à tous ceux qui veulent demander l'asile, dit Couillard

10 sites classés au Patrimoine mondial de l'UNESCO