95 % des Canadiens affirment être de bons conducteurs

14/08/2017 18:32 EDT | Actualisé 14/08/2017 18:34 EDT
Jupiterimages

Une récente étude menée par la firme d'assurances Belairdirect démontre que les conducteurs canadiens ont une très haute estime de leurs habilités.

En effet, presque tous les répondants, 95 %, affirment être de bons conducteurs même si pratiquement le même pourcentage (93 %) affirme aussi être coupable de comportements jugés dangereux sur la route.

Les répondants ont également pu donner leur opinion sur les comportements les plus risqués à adopter derrière le volant.

Neuf répondants sur 10 ont par exemple affirmé que de conduire sous l'influence d'alcool ou de drogues était dangereux tandis que plus de moitié (54 %) des participants ont évoqué la distraction au volant.

Près de 40 % des répondants croient que d'envoyer des messages textes lorsqu'ils sont derrière le volant est un comportement à éviter alors que sensiblement le même pourcentage affirme que de conduire lorsque nous sommes fatigués est risqué.

L'étude menée auprès de 1 551 automobilistes du Canada le mois dernier a aussi permis d'apprendre que plus de la moitié des conducteurs sondés aiment chanter en conduisant, et que 96 % d'entre eux ne voleraient pas l'espace de stationnement d'un autre automobiliste qui l'avait réservé au préalable. Presque le même nombre affirme ne jamais accélérer pour empêcher un autre véhicule de dépasser.

Autre fait intéressant de l'étude, il semblerait que certains conducteurs seraient prêts à abandonner au moins un comportement jugé dangereux si cela voulait dire qu'ils seraient récompensés avec un incitatif monétaire.

Plus précisément, les participants ont indiqué qu'ils pourraient changer certaines habitudes reliées à l'utilisation du cellulaire s'ils pouvaient en tirer profit, mais ils se disent réticents à ne plus changer le poste de la radio en roulant, ne plus boire en conduisant, ou à ne plus se tourner vers un passager lorsque la voiture avance.

Source: AutoAuFeminin.com