NOUVELLES

Trump: si Kim Jong-Un s'attaque à Guam, «il le regrettera»

L'île de Guam est un avant-poste stratégique des forces américaines dans le Pacifique.

11/08/2017 17:06 EDT | Actualisé 11/08/2017 17:06 EDT
Jonathan Ernst / Reuters

Le président américain Donald Trump a une nouvelle fois mis en garde vendredi le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, en assurant que si ce dernier attaquait Guam, île du Pacifique et territoire américain, il le "regretterait" amèrement.

"S'il fait quoi que ce soit visant Guam, ou un autre territoire américain, ou un allié des États-Unis, il le regrettera vraiment et il le regrettera rapidement", a déclaré M. Trump depuis son golf de Bedminster, en dénonçant un régime "qui se comporte mal depuis des années, des décennies".

La Corée du Nord a présenté un projet pour tirer quatre missiles au-dessus du Japon vers le territoire américain de Guam, avant-poste stratégique des forces américaines dans le Pacifique.

Interrogé sur les propos de la chancelière allemande Angela Merkel, qui a affirmé ne pas voir de solution militaire à ce conflit, il a estimé qu'elle parlait seulement pour son pays.

"Peut-être qu'elle parle de l'Allemagne. Elle ne parle certainement pas des États-Unis, je peux vous le dire", a-t-il affirmé.

Mme Merkel a clairement exprimé ses divergences avec le locataire de la Maison-Blanche sur ce dossier, affirmant que l'escalade verbale entre Pyongyang et Washington était "une mauvaise réponse".

LIRE AUSSI:
» Le Canada condamne les actions «inacceptables» de la Corée du Nord
» Les options militaires contre la Corée du Nord sont «en place» et «prêtes à l'emploi»
» Trump redouble de virulence face à Pyongyang qui menace Guam