NOUVELLES

Un diplomate canadien soigné pour perte d'audition à Cuba

Plusieurs symptômes inhabituels ont affecté le personnel diplomatique canadien et américain.

10/08/2017 17:37 EDT | Actualisé 10/08/2017 17:37 EDT
Alexandre Meneghini / Reuters

Un diplomate canadien en mission à Cuba a subi une perte d'audition, tout comme plusieurs de ses collègues américains qui ont dû quitter l'île, a annoncé jeudi le gouvernement canadien.

"Nous avons connaissance de symptômes inhabituels affectant le personnel diplomatique canadien et américain ainsi que leurs familles à La Havane", a indiqué Brianne Maxwell, porte-parole du ministère des Affaires étrangères canadien.

"Le gouvernement travaille activement avec les autorités américaines et cubaines pour en déterminer la cause", a-t-elle poursuivi, sans préciser si la perte d'audition a pu avoir été causée par un tiers.

Mercredi, le département d'État américain a précisé que les symptômes avaient été signalés l'année dernière, forçant l'évacuation sanitaire de plusieurs concitoyens.

"Certains membres du gouvernement américain qui travaillaient à notre ambassade à La Havane, Cuba... ont signalé des incidents ayant provoqué une série de symptômes physiques. Nous n'avons pas de réponses définitives sur la source ou la cause de ce que nous considérons être des incidents", avait indiqué Mme Nauert.

Suite à ces "incidents", Washington avait expulsé deux diplomates cubains en poste à Washington en mai dernier.

Les relations entre les États-Unis et Cuba, rétablies en 2015 après un demi-siècle de rupture, se sont à nouveau dégradées avec l'élection de Donald Trump à la Maison-Blanche. Le président américain a durci le ton face à La Havane en juin, portant ainsi un coup au rapprochement initié par son prédécesseur Barack Obama.

LIRE AUSSI:
» Trump annule l'accord avec Cuba et dénonce le régime Castro
» Trudeau évoque la «fierté» du Canada pour sa politique envers Cuba
» Le FLQ à Cuba: les dessous d'une négociation secrète