NOUVELLES

Une paroisse ressuscite un pub dans l'est de l'Angleterre

Pour financer ses activités de bienfaisance

09/08/2017 13:56 EDT | Actualisé 09/08/2017 13:57 EDT
Dylan Martinez / Reuters

Une paroisse anglicane de Norwich, dans l'est de l'Angleterre, a ressuscité un pub qui servira notamment à financer ses activités de bienfaisance, une initiative présentée comme une première au Royaume-Uni.

Le pub, situé à quelques pas de l'église Saint-Thomas, portait le nom prédestiné de "The Mitre" (La Mitre). Il avait fermé au début des années 2010 puis avait été converti en restaurant chinois, avant d'être remis en vente et racheté en 2016 par la paroisse pour près de 500 000 livres, grâce aux dons de paroissiens et d'organisations caritatives.

Après des travaux de rénovation qui se sont élevés à 100 000 livres, l'établissement a prévu de rouvrir ses portes lundi.

"Nous avons toujours considéré que ce bâtiment pouvait nous être utile, pour aller à la rencontre de la communauté", a expliqué à l'AFP Terry Huggins, qui gère les activités commerciales de Saint-Thomas.

"L'idée était donc d'essayer de le racheter pour en faire un pub qui puisse être utilisée par les gens du voisinage et au-delà", a-t-il ajouté.

A sa connaissance, "c'est la première fois au Royaume-Uni qu'une paroisse rachète un pub et continue à le faire tourner": l'établissement continuera en effet à servir de la bière, d'autres alcools et des repas à ses clients.

Les profits générés serviront à financer les activités de bienfaisance de la paroisse.

Pourquoi faire un mois sans alcool?

"Nous menons des actions caritatives, aussi bien dans le pays qu'à l'étranger", a indiqué Terry Huggins, dont la paroisse collabore avec des organisations actives dans la lutte contre le trafic d'êtres humains, en Inde principalement, et la pauvreté. Au Royaume-Uni, elle vient en aide aux réfugiés notamment.

D'autres activités sont envisagées à terme au sein du pub, comme des jeux collectifs ou des soirées musicales, mais jamais à caractère religieux.

"L'établissement sera très accueillant. Que vous soyez chrétien ou non, que vous habitiez ici ou ailleurs: les lieux vous seront ouverts", a insisté M. Huggins.