NOUVELLES

Mort de l'un des rares orangs-outans à avoir appris le langage des signes

Il avait 39 ans.

08/08/2017 14:34 EDT | Actualisé 09/08/2017 06:00 EDT

Chantek, un orang-outan mâle qui était parmi les premiers primates à avoir appris à communiquer par le langage des signes est mort lundi à l'âge de 39 ans, a annoncé le zoo d'Atlanta où il vivait.

Chantek était suivi pour des problèmes cardiaques, mais les vétérinaires du zoo d'Atlanta, dans le sud des États-Unis, n'ont pas donné de cause définitive de sa mort.

Né à Atlanta, Chantek a été élevé comme un être humain par une anthropologiste du Tennessee, Lyn Miles, qui lui a appris le langage des signes.

Cette aptitude a fait l'objet d'un documentaire en 2014 "The Ape Who Went to College" (Le primate qui a fait l'université).

Selon le zoo, Chantek "utilisait fréquemment le langage des signes pour communiquer avec le personnel, avec lequel il avait développé des liens forts".

Cependant, "il était réticent à s'exprimer par ce biais avec des gens qu'il ne connaissait pas et choisissait souvent des formes de communication plus traditionnelles des orangs-outans, par des vocalisations et des gestes".

Les orangs-outans sont considérés d'âge avancé à partir de 35 ans" faisant de Chantek "l'un des plus vieux orangs-outans mâles" a avoir vécu en Amérique du Nord, a ajouté le zoo dans un communiqué.

LIRE AUSSI:
» Un petit orang-outan éclate de rire devant un tour de magie (VIDÉO)

VOIR AUSSI: