DIVERTISSEMENT

Deux membres du groupe punk russe Pussy Riot arrêtées en Sibérie

Elles attendent maintenant de comparaître devant la justice.

07/08/2017 14:47 EDT | Actualisé 07/08/2017 14:49 EDT

Une membre du groupe punk russe Pussy Riot affirme qu'une collègue et elle ont été arrêtées après avoir manifesté en faveur de la libération d'un cinéaste ukrainien.

Oleg Sentsov a été reconnu coupable de terrorisme par un tribunal militaire russe en 2015 et condamné à 20 ans de prison. M. Sentsov est originaire de la Crimée, la péninsule ukrainienne annexée par la Russie en 2014.

Maria Alyokhina a indiqué sur Twitter qu'Olga Borisova et elle ont été interceptées en voiture par la police tôt lundi, et qu'elles attendent maintenant de comparaître devant la justice.

Un site internet créé par Mme Alyokhina et une autre membre du groupe, Mediazone, a mis en ligne une vidéo qui montre les policiers interceptant la voiture des deux femmes et leur demandant de les suivre jusqu'au commissariat.

Lors de la manifestation organisée dimanche à Iakoutsk, en Sibérie, les deux musiciennes ont déroulé sur un pont voisin du camp pénitentiaire une bannière sur laquelle on pouvait lire, «Libérez Sentsov!».

Les partisans de M. Sentsov affirment qu'il est puni pour son opposition à l'annexion de la Crimée. Les États-Unis et l'Union européenne ont dénoncé sa condamnation et réclamé sa libération, tout comme plusieurs membres de la communauté artistique russe et internationale.

Mme Alyokhina et une autre membre du Pussy Riot avaient été condamnées à deux ans de prison pour avoir offert une prestation de contestation à l'intérieur d'une cathédrale de Moscou.

LIRE AUSSI :
» Blac Chyna se lance dans la musique
» «Despacito» devient la vidéo la plus visionnée sur YouTube
» Un membre fondateur du groupe canadien Steppenwolf est mort