POLITIQUE

Marvin Rotrand ne rejoindra pas Denis Coderre

Le politicien nie avoir été approché par le parti du maire.

03/08/2017 17:21 EDT | Actualisé 03/08/2017 17:27 EDT
Facebook Marvin Rotrand

Le conseiller municipal Marvin Rotrand a mis fin aux spéculations concernant son possible passage avec l'Équipe Denis Coderre mardi. Selon lui, il n'y a jamais eu de discussions.

Au début du mois de juillet, le HuffPost Québec rapportait que le maire Coderre avait laissé une place vide dans le district Snowdon, représenté par M. Rotrand, lorsqu'il a présenté ses candidats pour Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce. Il n'a pas expliqué cette absence, laissant planer les questions sur une possible entente avec le doyen du conseil municipal.

Contacté par le HuffPost Québec, M. Rotrand nie avoir été approché par l'Équipe Denis Coderre.

«Il n'y a jamais eu de négociations à ce sujet. La dernière fois que j'ai parlé à M. Coderre, c'était en janvier, et ensuite en juin lorsqu'il m'a enlevé du conseil d'administration de la STM», affirme le conseiller du district Snowdon et chef de Coalition Montréal.

Le maire de l'arrondissement et membre du parti de M. Coderre, Russell Copeman, affirme en entrevue qu'il n'a jamais eu le mandat officiel de recruter M. Rotrand. Il reste toutefois vague sur l'intérêt porté par Équipe Denis Coderre à son sujet.

«Pour moi, il envoyait déjà un signal lorsque Coalition Montréal a décidé de présenter des candidats et qu'il en est resté le chef. Puis, il a confirmé sa candidature lundi», affirme-t-il au HuffPost Québec.

Selon M. Copeman, Équipe Denis Coderre voulait connaître les intentions de M. Rotrand avant de présenter un candidat dans Snowdon.

En juillet, le maire Coderre indiquait qu'il aurait des candidats pour les 103 postes d'élus à la Ville de Montréal. En entrevue mercredi, M. Copeman expliquait mal en quoi la présence ou non de M. Rotrand affecterait les décisions de son parti.

«Ils vont avoir de la misère à trouver quelqu'un dans Snowdon, estime M. Rotrand. Ce sera ma 10e élection et j'ai toujours gagné avec d'assez grandes majorités. Même si parfois je représentais un petit parti.»

Rappelons que Coalition Montréal ne présentera pas de candidat à la mairie de Montréal cet automne. La seule autre élue du parti, Elsie Lefebvre, a décidé de siéger comme indépendante le 11 juin. Deux jours plus tard, le maire Coderre annonçait qu'elle prenait la place de M. Rotrand à titre de vice-présidente du conseil d'administration de la STM.

LIRE AUSSI:
» Coderre critiqué après avoir écarté des élus de l'opposition de postes clés
» Rose-de-Lima: Coderre menace de retenir le financement
» Laval: un parti politique... qui ne veut pas de partis