POLITIQUE

L'un des fils de Jacques Daoust rend hommage à son père

L'ex-ministre libéral est décédé des suites d'un AVC.

03/08/2017 12:04 EDT | Actualisé 03/08/2017 12:04 EDT

QUÉBEC – L'un des fils de l'ancien ministre libéral Jacques Daoust dit qu'il y a «énormément» de Québécois qui doivent leur emploi à son père, décédé des suites d'un AVC dans la nuit de mercredi à jeudi.

«Mon père était généralement confidentiel pour des raisons de stratégie d'entreprise et ça fait qu'il y a énormément de Québécois qui ne le savent pas, mais qui ont passé à deux doigts de perdre leur emploi et c'est mon père qui leur a permis de le conserver», soutient Étienne Daoust, en entrevue avec le HuffPost Québec.

M. Daoust a agi comme président et chef de la direction d'Investissement Québec, avant de se lancer en politique sous la bannière libérale dans Verdun en 2014. Il a servi comme ministre de l'Économie, de l'Innovation et des Exportations, avant de prendre le relais aux Transports.

Mais M. Daoust a quitté la politique en août 2016, après que le premier ministre Philippe Couillard ait refusé de renouveler sa confiance à son endroit dans la foulée de la vente des actions de Rona.

Malgré tout, Étienne Daoust maintient que son père était un passionné du Québec qui a toujours travaillé pour sauver les emplois d'ici. «Il y a énormément d'emplois qui sont son héritage au Québec et c'est toujours ça qu'il a souhaité, dit-il. C'est ça aussi qui l'a convaincu de se lancer en politique.»

«À toutes les fois que le gouvernement aide une entreprise - puis le gouvernement a aidé à peu près toutes les entreprises ces dernières années - c'est un peu grâce à mon père.»

LIRE AUSSI:
» L'ex-ministre Jacques Daoust est décédé des suites d'un AVC

Ils sont décédés en 2017