NOUVELLES

L'oeuvre sur Expo 67 disparaîtra à cause des erreurs

L'entreprise responsable de l'œuvre ne serait pas en mesure de corriger les graves erreurs de faits en temps opportun.

03/08/2017 15:35 EDT | Actualisé 03/08/2017 15:36 EDT
Olivier Robichaud
Cette photo du Kaléidoscope d'Expo 67 est présentée comme le pavillon de l'URSS dans l'oeuvre présentée au parc Jean-Drapeau par l'entreprise Artpublix.

La Société du parc Jean-Drapeau (SPJD) retirera les affiches exposées à l'île Sainte-Hélène pour souligner le 50e anniversaire d'Expo 67. L'entreprise responsable de l'œuvre ne serait pas en mesure de corriger les graves erreurs de fait en temps opportun.

Mercredi, le journal 24Heures rapportait que plusieurs des photos d'archives modifiées portaient le mauvais descriptif. L'Arbre du Canada était présenté comme étant La Ronde et le Kaléidoscope était décrit comme le pavillon de l'URSS.

La Société a d'abord indiqué qu'Artpublix, l'entreprise mandatée pour produire l'oeuvre, apporterait les correctifs nécessaires. Contactée par le HuffPost Québec, la porte-parole du parc affirme désormais que l'œuvre sera tout simplement retirée.

«Nous avons demandé en début de semaine à Artpublix d'apporter, une fois de plus, des corrections à l'exposition. Or, comme ils n'ont pas pu nous garantir que le tout serait corrigé dans les délais et selon les termes demandés, nous avons pris la décision de retirer l'exposition dès cette semaine», indique Geneviève Boyer, chef des communications de la SPJD.

Selon Mme Boyer, le parc ne paiera pas pour l'oeuvre et facturera les frais de démontage à Artpublix.

La SPJD et Artpublix se sont attiré les foudres d'internautes qui ont rapporté les erreurs dans un groupe Facebook créé pour partager les souvenirs d'Expo 67.

Facebook

En plus des erreurs factuelles, l'oeuvre comprend plusieurs erreurs de mise en page. Certaines lignes sont presque illisibles parce que les mots ne sont pas suffisamment espacés.

Artpublix, qui a reçu plusieurs mandats pour des expositions de photos à Montréal, affiche ses projets sur son site web. Mercredi, l'oeuvre sur Expo 67 n'y paraissait pas.