NOUVELLES

Le maire de Montréal Denis Coderre rencontre les demandeurs d'asile haïtiens

Depuis quelques jours, le Québec connaît un flot de migrants accru en provenance des États-Unis.

03/08/2017 14:27 EDT | Actualisé 03/08/2017 14:35 EDT
Olivier Robichaud

Le maire de Montréal, Denis Coderre, est parti à la rencontre des demandeurs d'asile haïtiens hébergés temporairement au Stade olympique, jeudi.

Depuis quelques jours, le Québec connaît un flot de migrants accru en provenance des États-Unis, principalement des ressortissants d'Haïti. Plusieurs d'entre eux craigneraient d'être renvoyés dans leur pays parce que le président américain Donald Trump menace de retirer le statut de protection temporaire instauré par son prédécesseur Barack Obama à la suite du tremblement de terre de 2010.

Une décision «odieuse» selon le maire Coderre.

Le nombre de demandeurs d'asile a dépassé les capacités d'accueil du YMCA, normalement responsable de les héberger en attendant que les autorités trouvent des logements plus permanents. Cinq centres d'accueil, dont le Stade olympique, ont été ouverts afin de répondre aux besoins.

Ce matin, une centaine de personnes étaient logées au Stade, mais d'autres sont arrivés en cours de journée et encore d'autres sont attendus sous peu. Le CIUSSS de l'Est-de-l'île, qui coordonne l'accueil, a demandé à la Croix rouge d'assurer une capacité maximale de 600 personnes. Ce chiffre pourrait augmenter, selon les besoins.

Plus de détails à venir.

LIRE AUSSI:
» Afflux de réfugiés haïtiens: Québec demande l'aide du fédéral
» Le Stade olympique servira de lieu d'hébergement pour des réfugiés

VOIR AUSSI: