POLITIQUE

L'ex-chef conservatrice Rona Ambrose conseillera les libéraux sur l'ALÉNA

Les négociations devraient débuter le 16 août.

02/08/2017 16:52 EDT | Actualisé 02/08/2017 16:52 EDT
Chris Wattie / Reuters

Le gouvernement Trudeau a recruté l'ancienne chef par intérim du Parti conservateur, Rona Ambrose, pour le conseiller sur la renégociation imminente de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA).

Mme Ambrose est l'une des 13 membres du Conseil de l'ALÉNA, dont la création a été annoncée mercredi par la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland. Elle a pris sa retraite de la scène politique en mai.

Parmi les autres membres du Conseil se trouvent notamment James Moore, un ancien ministre du gouvernement conservateur précédent, et Brian Topp, un ancien stratège du Nouveau Parti démocratique et ancien chef de cabinet de la première ministre néo-démocrate de l'Alberta, Rachel Notley.

La composition du Conseil veut montrer un front uni et non partisan pour l'équipe canadienne à l'approche des négociations, qui devraient débuter le 16 août.

Le groupe comprend aussi des représentants de diverses entités qui seront directement touchées par les négociations, notamment le président du Congrès du travail du Canada, Hassan Yussuff; la chef de la direction du fabricant de pièces d'automobiles Linamar, Linda Hasenfratz; et le président de l'Union des producteurs agricoles du Québec, Marcel Groleau.

LIRE AUSSI:
» Justin Trudeau cherche à rassurer sur l'ALÉNA
» ALÉNA: Une campagne des conservateurs pour critiquer l'affaire Khadr dénoncée
» Les négociations sur l'ALÉNA débuteront le 16 août à Washington

VOIR AUSSI: