NOUVELLES

Les États-Unis ont testé un missile balistique intercontinental non armé

Le missile Minuteman 3 a été lancé à 2 h 10, heure locale, depuis la base aérienne de Vandenberg, en Californie.

02/08/2017 10:23 EDT | Actualisé 02/08/2017 10:23 EDT
Handout . / Reuters

Les États-Unis ont testé tôt mercredi matin un missile balistique intercontinental non armé.

Le missile Minuteman 3 a été lancé à 2 h 10, heure locale, depuis la base aérienne de Vandenberg, en Californie, à environ 210 kilomètres au nord-ouest de Los Angeles.

L'armée de l'air américaine a expliqué par voie de communiqué que le test visait à mesurer l'efficacité, le degré de préparation et la précision du système.

Des missiles Minuteman sont lancés régulièrement depuis la base de Vandenberg. Des corps d'entrée non armés survolent près de 7000 kilomètres et frappent une cible sur l'archipel des îles Kwajalein, de l'autre côté du Pacifique.

Les plus récents tirs ont été effectués au moment où la Corée du Nord est à perfectionner son propre programme de missiles balistiques intercontinentaux.

Le dernier missile tiré par Pyongyang pourrait potentiellement frapper les États-Unis entre Los Angeles et Chicago.

Lors du test effectué en mai, l'armée américaine a réussi à intercepter et à détruire un missile en plein vol, au-dessus du Pacifique.

LIRE AUSSI:
» La Corée du Nord ne maîtrise pas encore la technologie du missile balistique inter-continental
» «Tout le territoire américain est à notre portée», déclare Kim Jong-Un
» Pyongyang tire un nouveau missile balistique dans la mer du Japon

VOIR AUSSI: