NOUVELLES

Retour au plan initial pour Georges St-Pierre

Le président de l'UFC a changé d'idée ce week-end.

31/07/2017 14:04 EDT | Actualisé 31/07/2017 14:20 EDT

L'UFC a décidé de ne pas opposer Georges St-Pierre à l'actuel détenteur du titre Tyron Woodley, choisissant plutôt de revenir à son plan original et de permettre à la vedette canadienne d'effectuer son retour contre le champion des poids moyens Michael Bisping.

Le président de l'UFC, Dana White, en a fait l'annonce après la défense du titre de Woodley contre le Brésilien Demian Maia à l'UFC 214, samedi soir.

«Parce que je sais que Michael Bisping se battra, a déclaré White lors de la conférence de presse d'après-combat quand on lui a posé des questions sur le changement d'adversaire. Michael Bisping y sera et il se battra. Alors, oui, je vais le lui donner.»

White a précisé qu'il n'y avait pas encore de date pour tenir l'événement.

St-Pierre, âgé de 36 ans, qui n'a pas combattu depuis novembre 2013, a réagi à la nouvelle avec émoticône du pouce en l'air et un sourire dans un message texte à La Presse canadienne.

Il a également publié une photo de lui prenant son petit-déjeuner avec l'entraîneur Jorge Blanco, disant qu'il avait «commencé à planifier comment je vais battre Bisping!»

Jeff Bottari/Zuffa LLC via Getty Images

Ce changement doit avoir pris Woodley par surprise puisque, après son combat de samedi, il avait évoqué St-Pierre comme son prochain adversaire, le 4 novembre, à New York.

White s'est montré mécontent du peu d'actions lors du combat Woodley-Maia, qui a établi un record pour le moins de coups de poing décochés dans un combat de championnat de cinq rounds.

Woodley a réussi seulement 57 de ses 153 tentatives de frappes, tout en contrant les 21 tentatives de plaquage au sol de Maia. Le Brésilien a complété seulement 28 des 89 tentatives de frappes, selon FightMetric.

Woodley (18-3-1) ne s'est pas excusé après le combat et a jugé qu'il avait remporté le combat de façon convaincante.

Bisping est l'adversaire que St-Pierre souhaitait affronter pour mettre fin à sa pause dans sa carrière en février lorsqu'il a signé un nouveau contrat avec l'UFC. Mais White a retiré son offre quand le combattant montréalais a annoncé qu'il n'était pas prêt à se battre avant novembre en raison d'une blessure à l'oeil.

Bisping (31-7-0), âgé de 38 ans, de retour après une blessure au genou, devait avoir rendez-vous avec le champion intérimaire Robert Whittaker.

St. Pierre (25-2-0) a quitté le sport après une séquence de 12 victoires, déclarant qu'il avait besoin de faire une pause parce que sa vie était devenue «complètement insensée» et un «véritable zoo.»

Un combat contre Bisping signifie qu'il monte de catégorie de poids, de 170 à 185 livres.