NOUVELLES

La Formule E, peu accessible en fauteuil roulant

Impossible de bien accéder au site de la course automobile, dénoncent les personnes à mobilité réduite.

30/07/2017 15:37 EDT | Actualisé 30/07/2017 16:26 EDT

Le manque d'accessibilité autour du site de la Formule E pour les personnes à mobilité réduite est décrié cette fin de semaine, à la suite de la publication d'une vidéo montrant un homme qui a dû être transporté pour se rendre au secteur enclavé.

Dans la vidéo diffusée sur la page Facebook «Formule Euh? Montréal 2017», on voit quatre employés de l'événement transporter un homme en fauteuil roulant sur la passerelle du boulevard René-Lévesque. Cette passerelle est l'une des deux qui desservent les résidents du secteur enclavé et elle est la seule qui, normalement, devait être accessible aux personnes à mobilité réduite.

Karim Nesta, qui a pris la vidéo, affirme qu'il ne connaissait pas l'homme en question. Il aurait entendu l'un des employés lui demander comment il comptait quitter s'il devait revenir dans l'autre sens.

Selon Linda Gauthier, présidente du Regroupement des activistes pour l'inclusion au Québec (RAPLIQ), une telle situation est inacceptable.

«Cet homme-là était dans un fauteuil roulant manuel et il a accepté d'être transporté. Bon. Mais imagine si c'était quelqu'un dans un fauteuil motorisé. Le fauteuil avec la personne, ça pèse 500 ou 600 livres. Ça n'aurait pas été possible.»

La vidéo a été diffusée vendredi. Au passage du HuffPost Québec, dimanche après-midi, l'ascenseur était pleinement fonctionnel.

Passage piéton difficile

Au moment de dévoiler les détails techniques de la piste en milieu urbain, la Ville de Montréal affirmait qu'un passage permettrait aux piétons de circuler tout au long du trajet.

Le HuffPost Québec a tenté l'expérience. La plus grande partie du trajet est un peu plus exiguë qu'à l'habitude, mais la section entre les rues Berri et Saint-Hubert est pratiquement impassable. Une autre vidéo à ce sujet a d'ailleurs été partagée sur la page «Formule Euh?».

Mme Gauthier, du RAPLIQ, n'a même pas essayé d'y passer. Elle reste à la maison aujourd'hui.

«Hier, j'ai tenté de circuler en transport adapté. Tout était bloqué. Je suis revenu chez nous.»

Mme Gauthier tentait de se rendre à Verdun à partir du Plateau-Mont-Royal. Pas moyen de prendre l'autoroute 720, ni de descendre la rue Peel jusqu'à la rue Wellington.

Sur la portion Est de l'avenue Viger, le trottoir est complètement inaccessible. Une borne fontaine est même coupée de tout accès. Des passants ont circulé sur le terrain des résidences, au grand dam des propriétaires.

Facebook

«Les gens ont commencé à explorer le circuit, ils passaient à pied et à vélo entre nos arbres, nos buissons et sur notre gazon. Tout commençait à être érodé. Alors nous avons mis des rubans et des affiches», lance une internaute, photos à l'appui.

Le HuffPost Québec a questionné le promoteur de l'événement, Montréal c'est électrique, à propos des problèmes d'accessibilité. On nous a redirigé à l'entreprise evenko, qui n'avait pas retourné notre courriel au moment d'écrire ces lignes.

LIRE AUSSI:
» Lucas Di Grassi remporte la première course de Formule E à Montréal
» C'est parti pour la formule E
» La Formule E moins chère au circuit Gilles-Villeneuve

VOIR AUSSI: