NOUVELLES

Formule E: le Village enchanté, la rue Ontario sacrifiée

Plusieurs commerçants du Village ont constaté une augmentation de leur achalandage.

30/07/2017 16:02 EDT | Actualisé 01/08/2017 14:56 EDT

Les commerçants du Village gai étaient bien heureux de l'achalandage accru occasionné par la course de Formule E cette fin de semaine. L'enthousiasme n'est toutefois pas partagé par leurs collègues de la rue Ontario.

L'événement a répondu aux attentes, selon les commerçants du Village rencontrés dimanche par le HuffPost Québec. Tous ont noté une augmentation de l'achalandage, jusqu'à 25 % selon les endroits.

«[Samedi], il y avait 15 % plus de ventes par rapport à la même période l'an dernier. À partir de 13 h, c'était continu», affirme Anthony, un gérant au restaurant Saint-Hubert de la rue Sainte-Catherine.

Au Cabaret Mado, institution phare du Village, une augmentation a aussi été observée. Une partie de la clientèle habituelle aurait toutefois boudé l'établissement.

«Samedi, ce n'était pas la même clientèle que d'habitude. C'était plus des touristes. Quand les gens locaux ont plus de misère à se promener, ça ne leur tente pas de venir», affirme un employé rencontré dimanche.

Catastrophique, dit la Station Ho.st

Le discours était tout à fait autre à la Station Ho.st. Le propriétaire de l'établissement, Frédéric Cormier, décrie depuis plusieurs jours le fait que l'arrondissement Ville-Marie lui a obligé de retirer sa terrasse à quelques jours de préavis afin de dévier plus d'automobilistes sur la rue Ontario.

«Ça a été assez grave. On a eu une réservation qui venait d'une soirée punk, c'est eux qui ont fait notre soirée de samedi», affirme-t-il.

«Il y avait des feux d'artifice samedi, souligne-t-il. Habituellement, la rue Ontario est bondée de gens avant et après les feux. Il n'y avait personne.»

Selon M. Cormier, le fait que les stationnements (en plus de sa terrasse) ont été retirés explique en partie cette diminution de l'achalandage.

L'établissement a tout de même réussi à conserver quelques sièges sur le trottoir, après des négociations avec la Ville. M. Cormier espère pouvoir remonter sa terrasse avant de célébrer ses 5 ans d'existence les 4 et 5 août.

La Station Ho.st offre une consommation gratuite aux résidents enclavés qui ont reçu des billets gratuits pour la course de Formule E. Cette manœuvre, destinée à compenser légèrement les désagréments vécus par les résidents enclavés selon M. Cormier, n'aurait toutefois pas réussi à compenser les pertes de revenus.

LIRE AUSSI:
» La Formule E, peu accessible en fauteuil roulant
» Lucas Di Grassi remporte la première course de Formule E à Montréal
» C'est parti pour la formule E