DIVERTISSEMENT

70 ans et de nombreuses réflexions pour l’anthropologue Serge Bouchard

Il est animateur à la radio de Radio-Canada.

27/07/2017 09:47 EDT | Actualisé 27/07/2017 09:49 EDT
Radio-Canada

L'anthropologue, animateur et écrivain québécois Serge Bouchard fête son 70e anniversaire. Depuis plus de 30 ans, à la télévision, à la radio ou dans ses livres, ce grand penseur nous partage ses observations sur une multitude de petits et grands sujets humains. Retour sur quelques-unes de ses analyses au fil du temps.

C'est en 1981 que Serge Bouchard accorde une première entrevue à la télévision de Radio-Canada. À l'émission Reflets d'un pays du 28 août 1981, il est présenté comme un anthropologue qui a écrit une thèse sur la vie de routier.

Le jeune Serge Bouchard raconte qu'il a accompagné pendant deux ans des routiers dans leurs déplacements. Il témoigne à l'animateur Serge Cossette de la façon de vivre de ces travailleurs. Il atteste notamment que les camionneurs doivent mériter leur statut aux yeux des autres et qu'il existe quelques critères de reconnaissances. Il explique aussi la différence entre les chauffeurs qui font du transport et les véritables « truckers ».

C'est un mode de vie, être chauffeur de camion, c'est plus qu'un emploi, c'est un métier au sens d'autrefois. - Serge Bouchard

Le thème du routier demeure cher à Serge Bouchard et sera à l'origine de la série documentaire Une épinette noire nommée Diesel, diffusée à la radio en février 2003. L'animateur y traverse le pays sur la route Transcanadienne pour raconter l'histoire du Canada en compagnie de son équipe.

En 1999, l'émission La vie d'artiste le questionne sur le phénomène de la haine et le danger qu'il représente pour la survie de l'humanité. Sa réponse est troublante et trouve résonnance avec l'actualité de ces dernières années.

Plus récemment, le 29 mars 2015, Bouchard participait à l'émission Second Regard sur le thème de la vieillesse. Il se confie à l'animateur Alain Crevier sur la peur de vieillir et la prise de conscience nécessaire à chaque personne.

Vieillir, c'est l'horreur [...] c'est un navire qui fait naufrage. - Serge Bouchard

L'anthropologue critique notre société moderne, son déni et le progrès qui promet de la facilité plutôt que de la santé pour vivre une belle vieillesse.

Il y a moyen de bien vieillir, d'avoir un sourire et d'être un beau vieux, une belle vieille. Ça existe, ça existe beaucoup d'ailleurs et il faut insister là-dessus. Sinon, à 50 ans, on va déposer le bilan. - Serge Bouchard

À 70 ans, Serge Bouchard continue de nous livrer ses réflexions, que ce soit dans ses écrits, à la télévision ou à la radio, où il poursuit l'animation de l'émission radio C'est fou... sur ICI Première avec son comparse Jean-Philippe Pleau.