BIEN-ÊTRE

Cette maman raconte son histoire de pet en plein cours de yoga et tout le monde l'adore

Beaucoup de femmes vivent ce genre d'expériences après l'accouchement.

25/07/2017 09:05 EDT | Actualisé 25/07/2017 09:47 EDT

Parfois notre corps est le pire des traîtres.

La blogueuse Laura Mazza, qui écrit sur "Mum on the Run", a partagé sur Facebook l'histoire d'un moment humiliant et tout le monde l'adore pour ça. À 31 ans, elle décrit son premier cours de yoga qui a fini par des pleurs.

Elle a lâché un assez gros pet.

"Que vient-il de se passer?", s'interroge cette mère de deux enfants de Melbourne, en Australie. "Je rêve. Sûrement. C'est un cauchemar."

Après ses accouchements, son corps a changé. C'est ce qui lui a donné envie de se mettre au yoga.

Laura Mazza écrit que le yoga lui a été conseillé après qu'on lui a diagnostiqué une "séparation abdominale" après avoir eu ses enfants. Quelques semaines avant ce cours, elle a eu quelques soucis avec le syndrome du colon irritable, un trouble qui peut entraîner gaz et diarrhées. Laura Mazza décrit ses pets comme un mélange entre "un œuf pourri et un centre d'incinération des déchets".

Donc forcément, l'inévitable est arrivé.

Quelque part entre la posture du dauphin et celle du chien à trois pattes, deux de ces œufs pourris se sont échappés et j'ai pété. J'ai pété. J'ai pété au yoga. Je suis un cliché ambulant. Mon plancher pelvien m'a abandonnée.Laura Mazza

Les deux premiers étaient silencieux mais, comme toujours, c'est le troisième qui était le plus charmant. Pendant une autre posture, alors que le professeur appuyait sur le bas de son dos, Mazza a lâché un pet bruyant (et odorant). Gênée, elle s'est dépêchée de sortir du cours alors que tout le monde la fixait des yeux.

"Plus jamais, jamais JAMAIS je ne ferai du yoga", écrit Laura Mazza. "Séparation abdominale de m****".

Elle n'est certainement pas la première ou la dernière à vivre cette expérience. La publication a été partagée plus de 23 000 fois et reçu plus de 19 000 commentaires de gens racontant leurs propres histoires embarrassantes et encourageant la maman blogueuse.

"J'ai connu ça... plein de fois", écrit l'un d'entre eux. "C'est normal en cours de yoga. Une fois que la première fois est passée et que l'on connaît le groupe, on glousse bêtement jusqu'à la prochaine fois."

Quelques jours plus tard, Laura Mazza a écrit une nouvelle publication.

"Merci de me donner autant d'amour et de partager mon histoire et de me donner des conseils à propos du yoga et des pets et de la séparation abdominale, écrit Laura Mazza. Nous voyons souvent des choses horribles aux informations et cela nous interroge sur l'humanité, mais ne laissons pas cette minorité diabolique tout ruiner, parce que l'amour que vous me donnez est la preuve que le monde est bel et bien un magnifique endroit".

Peut-être que tous ces commentaires vont encourager Laura Mazza à abandonner son "plus jamais" de yoga.

Cet article, précédemment publié sur le HuffPost américain, a été traduit de l'anglais.

VOIR AUSSI :

12 choses à savoir sur les gaz, les flatulences et les ballonnements