NOUVELLES

Un Australien de 13 ans achète sa propre maison (avec un peu d'aide de ses parents)

Akira Ellis a trouvé par lui-même une maison de quatre chambres qu'il prévoit louer.

24/07/2017 14:21 EDT | Actualisé 24/07/2017 14:23 EDT

Un adolescent australien est plus débrouillard que la plupart de ses pairs: il vient tout juste de s'acheter une maison!

Grâce à une aide financière non spécifiée de son entourage (on suppose qu'elle est tout de même considérable), le jeune Akira Ellis, âgé de 13 ans, a déniché une maison de quatre chambres en banlieue de Melbourne qu'il prévoit louer.

Il a été en mesure de l'acheter grâce à une coentreprise qu'il a créée avec ses parents et deux de ses frères et sœurs, selon Central Coast Gosford Express Advocate.

La demeure a été vendue pour un peu moins de 548 000 dollars canadiens en mai.

Le jeune homme prévoit effectuer plusieurs rénovations, entre autres dans la salle de bain et la cuisine, comme retirer le tapis, faire de l'aménagement paysager et remplacer les lumières.

Sa décision d'acheter a été prise après qu'il eut remporté la bourse du Jeune Renovateur (Young Renovator's Scholarship), un programme destiné à introduire les jeunes de 12 à 17 ans aux dessous du marché immobilier.

Cherie Barber, une «flippeuse» de maisons connue en Australie, a raconté à la chaîne Seven Network's Sunrise que le vif intérêt d'Ellis lui a donné l'idée du programme de bourse.

«Il est venu à l'une de mes conférences publiques, s'est assis au premier rang et a griffonné 20 pages de notes», a-t-elle souligné.

Ellis a aussi impressionné l'agent immobilier qui a vendu à lui et sa famille la demeure, selon le Daily Mail.

«C'est un enfant très brillant. Il est venu avec un ruban à mesurer et a mesuré toutes les pièces», a précisé Adam Price au site de nouvelles.

Wow, les investisseurs immobiliers sont maintenant très jeunes ces temps-ci.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.

LIRE AUSSI:
» Les ventes résidentielles ont augmenté de 10 % en juin à Montréal
» Les Canadiens trouvent que les prix des maisons sont trop élevés, selon un sondage
» Les locataires de Montréal partagent le coût de leur loyer pour éviter le gonflement des prix

VOIR AUSSI: