BIEN-ÊTRE

Le vin français sera rare cette année

Amateurs de vins français, il faudra peut-être vous abreuver ailleurs. La récolte 2017 devrait être inférieure de 16% à la moyenne des cinq dernières années. Une perte en partie attribuable aux gels sévères du printemps et à la grêle.