NOUVELLES

Kevin J. Johnston, vlogueur provocateur, est arrêté et accusé

24/07/2017 14:55 EDT | Actualisé 24/07/2017 14:58 EDT
YouTube

Kevin J. Johnston, un vlogueur provocateur dont la cible préférée étaient les musulmans et Justin Trudeau, a été mis en arrestation et accusé de fomenter volontairement la haine.

Il avait fait les manchettes en mars dernier, alors qu'il avait offert 1000 $ à quiconque lui trouverait une vidéo d'une prière musulmane sur les lieux d'une école publique durant laquelle des propos antisémites étaient prononcés. Deux semaines plus tard, devant une réunion du groupe d'extrême-droite Jewish Defense League, il avait augmenté son offre à 2500 $.

Toujours en mars dernier, il avait interviewé plusieurs candidats à la direction du Parti conservateur, ce qui avait soulevé l'ire de plusieurs observateurs.

Il était également très impliqué avec la campagne du groupe « Keep Religion Out Of Our Public Schools », ou KROOOPS, qui milite pour le retrait des endroits désignés à la prière dans les écoles publiques de la région de Peel.

Dans plusieurs de ses vlogues, M. Johnston accuse certains de pédophilie, fait des montages Photoshop d'une conseillère scolaire et l'habille comme Adolf Hitler, et accuse un quotidien de Windsor de terrorisme, entre autres.

Ses comptes YouTube et Twitter ont été suspendus.

La police de la région de Peel a procédé à son arrestation. Selon le communiqué des policiers, l'arrestation de l'homme de 45 ans de Mississauga a nécessité une longue enquête et que plusieurs de ses commentaires avaient été rapportés à la police par des citoyens inquiets.

M. Johnston a comparu devant un juge à Brampton, lundi.