DIVERTISSEMENT

«Game of Thrones» saison 7: le résumé de l'épisode 2 [ATTENTION SPOILERS]

"Et si nous commencions?" avait lancé Daenerys à la fin du premier épisode. Oui, c'est parti.

24/07/2017 07:19 EDT | Actualisé 24/07/2017 07:21 EDT
"Game of Thrones" saison 7: le résumé de l'épisode 2 [ATTENTION SPOILERS]
HBO/OCS/Capture d'écran

"Et si nous commencions?" Les derniers mots du premier épisode de Game of Thrones étaient prometteurs et le deuxième épisode diffusé dimanche 24 juillet sur HBO a en partie tenu ses promesses.

Fini de passer les troupes en revue. Maintenant, dans un camp comme dans l'autre, l'heure est aux alliances à tout va, aux nouvelles rencontres opportunes, aux plans de bataille sanglants. En résumé? Il va enfin y avoir un peu d'action.

ATTENTION SPOILERS









Cet article raconte l'épisode 2 de la saison 7




Vous êtes vraiment sûr de vouloir savoir?



Alors, c'est parti.

Précédemment dans Game of Thrones: Le bilan des forces en présence a été fait. Au Nord, Jon Snow se prépare à affronter l'armée des morts, et se lance dans une recherche effrénée de VerreDragon, seule arme capable de tuer les Marcheurs Blancs. A ses côtés, Sansa surveille plus attentivement le Sud, et la menace Lannister.

A Port-Réal, à défaut de pouvoir passer ses troupes en revue, Cersei fait l'inventaire de ses ennemis: au sud, Ellaria Sand et ses filles; à l'ouest, Olena Tyrell, des Hauts-Jardins; et enfin au Nord, les Stark. Programme réjouissant en perspective, et c'est sans parler de Daenerys, qui est enfin de retour à PeyreDragon, prête à se lancer dans la bataille.

Et justement, le deuxième épisode de Game of Thrones lance enfin les hostilités.

  • Quand Azor Azhai devient une femme

L'épisode 1 s'était achevé à PeyreDragon, et c'est aussi là que commence le deuxième épisode. Entourée de ses alliés Tyrion, Ver-Gris, Missandei, Varis (qui passe un sale quart d'heure, à cause de son habitude de tourner et retourner sa veste toutes les deux saisons), mais aussi Ellaria Sand et Ollena Tyrell, Daenerys prépare sa bataille.

Son objectif? Récupérer Port-Réal, mais aussi et surtout Castral-Roc, véritable centre du pouvoir et siège réputé imprenable des Lannister. C'est d'ailleurs là que la Reine des Dragons compte livrer bataille avec ses fidèles Immaculés. A Port-Réal, elle opte pour une stratégie moins sanglante: assiéger la ville et affaiblir Cersei sur le long terme. D'autant que si tout se passe comme prévu, la perte de Castral-Roc devrait sonner le glas pour l'actuel Reine des Sept Couronnes.

Mais qu'importe, ce plan de bataille semble presqu'anecdotique par rapport à l'arrivée de Melissandre à PeyreDragon. Reçue par Daenerys, la prêtresse rouge lui rappelle la prophétie d'Azor Azhai: un prince issu de la lumière, et capable de sauver le royaume des ténèbres. Un prince... ou plutôt une princesse. Car Missandei apporte une précision de taille à cette prophétie: en Haut-Valérien, le mot "prince" est neutre. Et la prophétie originelle, qui annonçait l'arrivée d'un prince sauveur, pourrait aussi bien annoncer la venue d'une "princesse". Pour le plus grand bonheur de Daenerys.

Pour Melissandre toutefois, hors de question de faire cavalière seule. La Prêtresse rouge encourage fortement Daenerys a s'allier avec Jon Snow, qui est désormais à la tête du Nord. Une proposition soutenue par Tyrion, qui voit en Jon Snow "un allié de poids" et qui semble convenir à Daenerys. A condition toutefois que Jon Snow vienne à PeyreDragon plier le genou devant elle. Quand on vous dit qu'elle a pris la confiance.

HBO/OCS/Capture d'écran

  • Dîtes bonjour à la Reine du Nord

Au Nord, l'invitation envoyée par Tyrion (qui se garde bien de préciser qu'il faudra s'agenouiller) est reçue froidement. Et lorsque Jon Snow annonce son départ pour pour PeyreDragon, il doit ainsi faire face à la colère de ses vassaux, (y compris la fidèle Lady Mormont) qui lui reprochent d'abandonner sa région.

Motivé par la découverte de Samwell Tarly, concernant la réserve de VerreDragon sur laquelle est bâtie la demeure des Targaryen, Jon Snow quitte Winterfell. Et pour diriger le château en son absence, qui de mieux que la dernière Stark encore sur place, à savoir Sansa? La voilà devenue (enfin) maitresse en sa demeure, pour le plus grand bonheur de Bryenne et de Lord Baelish. Ce dernier essaie d'ailleurs de se rapprocher de Jon Snow, a qui il confie ses sentiments pour sa soeur. Mais c'est peine perdue. En dépit de son aide à la terrible bataille des Bâtard, Snow ne porte pas Little Finger dans son coeur et le lui fait savoir, avant d'enfourcher sa monture pour rejoindre la Reine des Dragons, avec qui il espère bien passer un accord.

HBO/OCS/Capture d'écran

  • "Il nous faut résister ensemble"

A Port-Réal, l'heure est au ralliement. Alors que la menace Daenerys se précise, Cersei et Jaime tentent de mobiliser leurs maigres troupes et mettent en avant la menace que représente la fille du Roi Fou pour le royaume.

Au sommet de leur liste, un certain Lord Tarly, seigneur de Corcollines (et donc père de Samwell), dont l'influence sur les seigneurs de la région est grande. Ils lui promettent le poste de gouverneur du Sud en cas d'allégeance. Mais Lord Tarly est un homme d'honneur qui ne tolère pas les coups d'épée dans le dos, et il n'a digéré l'assassinat du Roi Fou par Jaime, pas plus que les sanglantes et mémorables Noces Pourpres. Et surtout, il a prêté allégeance aux Tyrell, derniers ennemis en date de Cersei.... et nouveaux alliés de Daenerys. Dilemme.

HBO/OCS/Capture d'écran

  • "Vous ne mourrez pas aujourd'hui Jorah Mormont"

Âmes sensibles s'abstenir. Banni par Khalessi et frappé par la Grisécaille, Jorah Mormont est en bien mauvaise posture. Le chevalier, qui a trouvé refuge à la Citadelle des Mestres (oui, c'est bien son bras que l'on avait aperçu lors de l'épisode 1), est désormais à moitié recouvert d'écailles. Et les pronostics de l'archimestre ne sont pas optimistes: s'il lui reste sans doute des années avant de mourrir, Jorah Mormont n'a plus que quelques mois de lucidité devant lui. Mais c'était sans compter Samwell Tarly.

Touché par la destinée de Mormont, l'apprenti mestre se lance dans une expérimentation pour sauver le chevalier. Sans rentrer dans les détails pas franchement ragoutants, il faut commencer par enlever les écailles sur le corps de Jorah, avant de les recouvrir d'une mixture particulière, sans même parler du risque pour Samwell de contracter à son tour la maladie, extrêmement contagieuse. Et dire qu'on lui reprochait de manquer de courage.

  • "Tu es ma faiblesse"

Enfin. Après deux saisons à se tourner autour, Missandei et Ver-Gris ont enfin sauté le pas. Il faut dire que la jeune femme n'a pas vraiment laissé le choix à l'Immaculé, pas franchement ravie de le voir repartir en guerre. Le très réservé Ver-Gris s'est enfin mis à nu pour la conseillère de Daenerys, lui confiant qu'elle était "sa seule faiblesse". De la part d'un Immaculé formé pour ne pas en avoir, les mots ont du sens. Bon il s'est aussi mis à nu de façon beaucoup plus littérale, mais ça, on s'en était douté.

HBO/OCS/Capture d'écran

  • "Stormborn"

C'est le retour des batailles sanglantes de Game of Thrones. Sous les ordres de Daenerys, Theon et sa soeur Yara Greyjoy font voile avec la famille Sand. Et alors qu'un rapprochement s'opère entre Ellaria Sand et Yara, leur flotte est attaquée par l'oncle Euron, visiblement prêt à tout pour rentrer dans les bonnes grâces de Cersei.

Les pertes sont lourdes côté dornien. Ellaria et sa plus jeune fille sont faites prisonnières, tandis que les deux aînées meurent de la main d'Euron. Mais le moment le plus terrible est encore à venir. Après s'être débarrassée des guerrières Sand, Euron se retrouve face à face avec Yara. Au terme un combat sanglant dans un décor enflammé, il parvient à prendre le dessus, lui met un couteau sous la gorge... et nargue Theon.

La logique voudrait que le frère prenne les armes pour venir au secours de sa soeur. Raté. Après un face à face de plusieurs secondes insoutenables entre le frère, la soeur et l'oncle, Theon, visiblement hanté par ses démons (Ramsay Bolton est passé par là) décide de... sauver sa peau. Et plonge par dessus bord, avant de contempler ce qu'il reste de sa flotte et de son avenir.

HBO/OCS/Capture d'écran

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

LIRE AUSSI:
» Cette référence à «Harry Potter» n'est pas passée inaperçue