POLITIQUE

Des travaux dans le Sud-Ouest causent un affrontement entre Coderre et Dorais

Un tronçon de la rue Rose-de-Lima a été réduit pour devenir un sens unique

18/07/2017 20:55 EDT | Actualisé 18/07/2017 21:00 EDT
Radio-Canada

Des travaux d'aménagement à l'angle des rues Notre-Dame et Rose-de-Lima ont mené à un affrontement à 140 caractères entre le maire de Montréal, Denis Coderre, et le maire de l'arrondissement du Sud-Ouest, Benoît Dorais, mardi.

Un tronçon de la rue Rose-de-Lima a été réduit pour devenir un sens unique à quelques mètres de la rue Notre-Dame, principale artère commerciale de l'arrondissement. Selon M. Coderre, les travaux n'ont jamais été approuvés par le Service des infrastructures, de la voirie et des transports (SIVT) de la ville-centre.

Benoit Dorais a répondu, preuve à l'appui, que le SIVT avait bel et bien approuvé les travaux.

M. Coderre a ensuite affirmé que le projet avait des impacts négatifs pour les transports en commun. M. Dorais a encore une fois tweeté des photos montrant que la division des transports et la STM étaient au courant des travaux.

Le maire de Montréal a semblé donné raison à son homologue du Sud-Ouest, affirmant que les travaux à l'angle Notre-Dame/Rose-de-Lima avaient été acceptés. Au grand plaisir de M. Dorais.

M. Coderre s'est ensuite rétracté. M. Dorais l'a invité à poursuivre la conversation en personne sur le site des travaux, mais le maire de Montréal a refusé.

Lundi, M. Dorais a dû essuyer certaines critiques de la part de commerçants mécontents du changement sur la rue Rose-de-Lima. Il a répondu en affirmant que la mesure visant à augmenter l'achalandage des piétons et réduire le trafic de transit.