NOUVELLES

Bertrand Charest fait appel de sa condamnation pour inconduite sexuelle

L’homme de 52 ans a été reconnu coupable d'agressions sur une douzaine de jeunes skieuses.

18/07/2017 13:01 EDT | Actualisé 18/07/2017 13:09 EDT
Radio-Canada/Dessin de cour

L'ex-entraîneur de ski Bertrand Charest fait appel de sa condamnation pour inconduite sexuelle.

L'homme de 52 ans a été reconnu coupable en juin de 37 des 57 chefs d'accusation portés contre lui pour inconduite sexuelle et agression sur une douzaine de jeunes skieuses dans les années 1990.

Il avait été arrêté il y a deux ans et demi à la suite de plaintes déposées par d'anciennes skieuses de haut niveau âgées de 12 à 19 ans à l'époque des faits.

Son procès très médiatisé a duré trois mois au palais de justice de Saint-Jérôme.

Le juge Sylvain Lépine de la Cour du Québec avait décrit Bertrand Charest comme un prédateur en situation d'autorité. Ses victimes ne pouvaient consentir aux relations qu'elles ont eues avec lui compte tenu de leur âge et de la position d'autorité dans laquelle l'entraîneur se trouvait.

Bertrand Charest pourrait être condamné à une peine maximale de 14 ans de prison.

LIRE AUSSI:
» Agressions sexuelles: Bertrand Charest coupable de plusieurs chefs d'accusation
» Procès Charest: le code d'éthique de l'époque a été inefficace, convient Canada Alpin
» Un ex-dirigeant d'association de ski témoigne pour Bertrand Charest