NOUVELLES

Spectaculaire incendie dans le Vieux-Québec

L'incendie est possiblement d'origine criminelle.

17/07/2017 05:54 EDT | Actualisé 17/07/2017 09:56 EDT
Radio-Canada

Un spectaculaire incendie, possiblement d'origine criminelle, a fait de lourds dommages dans le Vieux-Québec dans la nuit de lundi. Une mobilisation rapide de plus de 50 pompiers a toutefois permis d'éviter le pire.

Un texte d'Alain Rochefort

Vers 1h, plusieurs passants ont fait des appels d'urgence après avoir remarqué un important brasier qui se propageait rapidement à l'arrière d'un bâtiment situé au 95, rue du Sault-au-Matelot, dans le secteur du Vieux-Port.

Une troisième alarme a été déclenchée de façon expéditive, raconte Jean-François Daigle, chef aux communications du Service incendie de la Ville de Québec.

« Lorsque les premiers pompiers sont arrivés sur les lieux, ils ont tout de suite constaté le début d'incendie, explique-t-il. Les flammes dépassaient même le bâtiment. Rapidement et heureusement, on a été capable de rabattre les flammes. »

Des résidents du secteur ont été évacués.

Il y a plusieurs logements d'impliqués. Au moins, une douzaine de logements. Ici, au rez-de-chaussée, ce sont surtout des commerces.Jean-François Daigle, chef aux communications du Service incendie de la Ville de Québec

Un incendie d'origine criminelle?

L'incendie pourrait être d'origine criminelle. Un témoin de la scène, Charles-Olivier Amedee-Manesme, affirme qu'un feu de poubelle a causé le brasier.

« J'ai entendu quelqu'un dans la rue qui hurlait. J'ai commencé à frapper pour que les gens sachent qu'il y avait un incendie, dit-il. Selon ce que j'ai vu, c'est la poubelle (extérieure) qui brûlait. Comme c'est la poubelle qui brûlait, les pompiers ont eu le temps d'arriver ».

Bien qu'il ne souhaite pas tirer de conclusions, Jean-François Daigle admet que plusieurs appels ont été faits pour des feux de poubelles dans ce secteur, entre 1h et 2h.

« On a eu d'autres appels pour des feux de poubelles dans le secteur. Le commissariat aux incendies va faire son enquête pour vérifier s'il n'y a pas un lien qui peut être fait pour tous ces feux-la. »

Cette mobilisation hâtive d'un grand nombre de pompiers était nécessaire dans les circonstances, explique M. Daigle.

« Rapidement, on a déclenché une troisième alarme étant donné que c'est un vieux secteur avec des bâtiments collés ».

L'incendie n'a fait aucun blessé.

Avec les informations de Maxime Corneau