DIVERTISSEMENT

«Game of Thrones»: le résumé du premier épisode de la saison 7

17/07/2017 08:43 EDT | Actualisé 17/07/2017 08:46 EDT
HBO/OCS/Capture d'écran

L'hiver est enfin là. Après plus d'un an de patience, des théories à n'en plus finir, et des fans à bout de nerfs, Game of Thrones a fait son grand retour le dimanche 16 juillet, sur HBO.

Après avoir laissé les territoires des Sept Couronnes sens dessus dessous, le premier épisode de la saison 7 devait avant tout poser les bases, et présenter les forces en présence. C'est chose faite. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que tous les chemins mènent à PeyreDragon.

ATTENTION SPOILERS










Cet article raconte l'épisode 1 de la saison 7





Vous êtes vraiment sûr de vouloir savoir?

Alors, c'est parti.

Précédemment dans Game of Thrones : Tout le monde a encore en tête l'image de Daenerys Targaryen toute puissante à la tête de sa flotte (options dragons, Frey, Tyrion, Immaculés et Dotrakis incluses) en route pour Westeros. À Port-Réal, justement, Cersei semble enfin toucher au but. Après avoir fait flamber le Grand Moineau, Margaery, et provoqué accessoirement la mort de Tomen, la voilà auto-proclamée reine... pour l'instant.

Côté Nord? les bannières de Loup-Garou flottent à nouveau sur Winterfell, grâce au petit coup de pouce de Lord Baelish. Mais c'était sans compter sur les révélations de Bran concernant l'origine de Jon Snow, qui se trouve être le fils de Raegar Targaryen, et donc un nouveau prétendant légitime au Trône de fer. Comme s'il n'y en avait déjà pas assez.

  • «Le Nord se souvient»

Finalement, Arya Stark est quelqu'un. C'est même à elle que revient l'honneur d'ouvrir cette septième saison... sous les traits de Walder Frey. Visiblement pas satisfaite de la douloureuse mort de ce dernier, la plus jeune des filles Stark a décidé de ratisser large en exécutant tous ceux qui ont pu participer aux terribles Noces Pourpres. Mais pour une fois, ce sera sans effusion de sang.

Devenue (presque) une dame, Arya a choisi de mettre sa vengeance à exécution lors d'un banquet, où elle se fait passer pour le seigneur des Frey. Elle y évoque alors (avec tous les détails sordides) l'assassinat de son frère Rob et de sa jeune femme, faisant semblant de féliciter les invités... avant de les empoisonner. Comme quoi, le Nord se souvient, et il ne manque pas d'humour.

HBO/OCS/Capture d'écran

  • Une question d'autorité

Dans le Nord, justement, il est temps de s'occuper de la logistique. Alors que Bran retourne enfin (timidement) de l'autre côté du mur, à Chateaunoir, Jon Snow apprend sur le tas son métier de Roi du Nord. Au programme, alliance, loyauté, pardon et autorité. Bien sûr, il peut toujours compter sur la téméraire Lady Mormont, toujours prête à rabattre le caquet des grincheux. Mais pour avoir le plus de chances possibles face à l'immense armée des Marcheurs Blancs (et vraiment, elle est immense), mieux vaut se faire des amis que des ennemis.

Jon Snow pardonne donc à la maison Omble et à la maison Karstark, anciens vassaux de la maison Stark qui s'étaient ralliés à Ramsay Bolton. Pas franchement d'accord au début, Sansa est bien obligée de mettre de l'eau dans son vin.

Mais l'aînée des filles Stark semble avoir d'autres ambitions que Châteaunoir. Et si elle repousse une nouvelle fois les avances de LittleFinger et semble se soumettre à l'autorité de Jon, elle n'hésite pas pour autant à donner son avis sur les choix de son (pseudo) demi-frère, le mettant notamment en garde contre Cersei, l'ennemi du Sud qu'il a légèrement tendance à négliger.

HBO/OCS/Capture d'écran

  • «As-tu peur de moi?»

Dans le sud aussi, il est temps de passer les troupes en revue. Et c'est à Cersei, désormais «reine des sept couronnes, des Andals et des Premiers Hommes», que revient cette lourde tâche. Le tableau n'est pas brillant : à l'est, Daenerys arrive, tout dragons volants; au sud, Ellaria Sand et ses filles ont bien montré qu'elles ne portaient pas les Lannister dans leur coeur; à l'ouest, il y a Hauts-Jardins, et Olena Tyrell, qui ne pense qu'à venger la mort de son fils, son petit-fils et sa petite-fille; et enfin au Nord, les Stark, eux aussi en plein préparatifs. Voilà pour les ennemis.

Côté Lannister? Eh bien, il y a Cersei, Jaime, avec qui l'ambiance n'est pas vraiment toute rose, et puis... c'est tout. Eventuellement, il y aurait pu y avoir Euron Greyjoy, nouveau roi des Iles de Fer, venu tâter le terrain à Port-Réal. Mais les propositions du Ferné, à savoir l'appui de sa flotte ainsi que sa main, n'ont pas vraiment su séduire les deux derniers des Lannister, qui ont préféré l'éconduire. Et l'ami potentiel s'est transformé en un probable nouvel ennemi. Bien joué, Cersei.

HBO/OCS/Capture d'écran

  • Le retour de Samwell Tarly

On a laissé Samwell Tarly tout joyeux, faisant sa rentrée des classes à la Citadelle. Mais c'est finalement un peu moins idyllique que prévu. Entre nettoyer les écuelles, disséquer des corps et s'occuper des malades, on a connu études plus réjouissantes. Qu'importe, Samwell Tarly est prêt à tout pour aider son ami Jon. Y compris à voler un livre dans la réserve, et à découvrir l'emplacement d'une mine de verredragon, indispensable pour tuer les Marcheurs Blancs. Une mine qui, justement, se trouve à PeryeDragon, l'antique maison des Targaryen abandonnée depuis des années (mais plus pour très longtemps).

HBO/OCS/Capture d'écran

  • Un mur qui rejoint la mer, une montagne pointue et «les morts qui passent»

Il n'y a que les sots qui ne changent pas d'avis. Après avoir tenté de tuer (sans succès) Béric Dondarion et Thoros de Myr, Sandor Clegane a rejoint le clan des partisans du Dieu Rouge, sans pour autant faire étalage de sa foi. Mais ça, c'était avant. Car visiblement, le Dieu Rouge a décidé de s'adresser directement au Limier, et de lui montrer un endroit pour le moins étrange. Un endroit «où le mur rencontre la mer», avec un château, une montagne «pointue comme une tête de flèche» et «des milliers de morts qui marchent». De quoi planter le décor pour la suite.

HBO/OCS/Capture d'écran

  • «Et si nous commencions?»

Enfin, elle est là. Accompagnée de ses fidèles Missandei, Varys et Tyrion, Daenerys pose le pied sur la terre de ses ancêtres, dans la mythique cité de PeyreDragon. Plantons rapidement le décor : des falaises abruptes, un paysage montagneux, un château de pierre gigantesque bordé par un mur immense qui longe la mer. En résumé? Ambiance pierres, dragons... et verredragon? Seul le prochain épisode le dira, même si le paysage, les découvertes de Samwell Tarly et la vision du Limier semblent donner quelques pistes.

Quoiqu'il en soit pour l'instant, Khalessi ne fait pas dans la décoration. Après un rapide petit tour des lieux, et un passage éclair devant le trône de pierre, elle s'attaque avec Tyrion aux choses sérieuses, c'est-à-dire préparer la bataille. «Et si nous commencions?»

HBO/OCS/Capture d'écran

LIRE AUSSI :
» Les nouveautés de la semaine sur Netflix Canada
» «The Walking Dead»: le tournage suspendu après un grave accident
» Catherine Ethier, la chroniqueuse que tous les médias s'arrachent

À voir également :