NOUVELLES

La nomination de Julie Payette comme gouverneure générale est bien accueillie

L'ancienne astronaute a la sympathie du public

13/07/2017 11:00 EDT | Actualisé 13/07/2017 11:00 EDT

OTTAWA — La nomination imminente de l'astronaute Julie Payette comme gouverneure générale du Canada a suscité jusqu'à présent des réactions fort positives.

L'une des précédentes occupantes de Rideau Hall, Michaëlle Jean, a écrit jeudi sur Twitter que Justin Trudeau avait pris une judicieuse décision en optant pour la Québécoise de 53 ans.

L'actuelle secrétaire générale de la Francophonie a écrit qu'il s'agissait là d'un choix «éclairé pour le pays qu'elle (Julie Payette) a observé de l'espace et qu'elle saura représenter avec énergie».

À leur entrée à la réunion du cabinet, jeudi matin, au parlement, des ministres libéraux débordaient d'enthousiasme face à cette nomination qui sera annoncée à 13 h dans le foyer du Sénat.

La désignation de celle qui a effectué deux missions dans l'espace, en 1999 et en 2009, semble aussi satisfaire du côté de l'opposition officielle.

La députée conservatrice Lisa Raitt, notamment, a écrit mercredi sur Twitter qu'elle était «plus qu'heureuse» du choix de cette «pionnière» pour le poste de représentante de la reine au Canada.

La nomination de Julie Payette respecte la tradition d'alternance entre francophones et anglophones qui est en vigueur depuis le milieu du 20e siècle.

Femme, bilingue, scientifique revendiquant une brillante carrière, elle cochait bien les cases pour le poste.

Sa désignation comme successeure de David Johnston à Rideau Hall pourrait toutefois provoquer une certaine déception au sein de la communauté autochtone.

On spéculait en effet abondamment sur la possibilité que le premier ministre Justin Trudeau arrête son choix, pour la première fois de l'histoire du pays, sur un Autochtone.

Julie Payette deviendra la 29e gouverneure générale du Canada et la quatrième femme à occuper le siège après Michaëlle Jean, Adrienne Clarkson et Jeanne Sauvé.

Elle doit être aux côtés du premier ministre pour l'annonce officielle de sa nomination.

Pouvez-vous voir ce que l'astronaute Chris Hadfield voit?