BIEN-ÊTRE

Voici la fréquence à laquelle vous devriez laver vos draps

11/07/2017 15:14 EDT | Actualisé 11/07/2017 15:18 EDT

Si vous ne vous souvenez pas de la dernière fois que vous avez lavé vos draps, on a de petites (et mauvaises) nouvelles pour vous.

Un célèbre microbiologiste new-yorkais a exhorté la population à laver leur housse de couette, leurs taies d'oreiller et tout le bataclan une fois par semaine pour éviter de tomber malade.

Philip Tierno, de l'Université de New York, a affirmé à Business Insider que des particules vivantes peuvent se propager avec le temps dans la literie et éventuellement rendre les gens malades.

En fait, plus de deux semaines d'accumulation peuvent causer des maux de gorge, particulièrement si vous souffrez d'allergies, dit-il.

DeanDrobot via Getty Images

Le microbiologiste a déclaré que l'accumulation de microbes et de bactéries indésirables devient "signicative" en moins d'une semaine.

Votre literie non lavée pourrait également vous faire éternuer et renifler davantage plus les microbes sont proches de votre visage, comme vous aurez plus tendance à les inhaler.

M. Tierno affirme que la gravité joue un rôle important dans la processus de souillure des draps : "Tout comme Rome a été enterré par les débris avec le temps et la gravité, la gravité est ce qui enferme toutes les matières dans votre matelas."

bed sheets

Il n'est pas le premier à soulever les répercussions pour la santé d'une mauvaise hygiène des draps. Mary Malone, une experte de la lessive chez about.com, a précédemment suggéré que de ne pas changer ses draps pendant de longues périodes de temps pouvait mener à une série de problèmes de santé, tels que des plaies infectées qui s'infectent toujours un peu plus, ou le pied d'athlète et autres champignons.

Elle a expliqué que lorsque nous dormons, nous continuons de transpirer, ce qui signifie que l'huile autres fluides corporels sont relâchés.

"Il est possible de trouver de la salive, de l'urine, des fluides génitaux et des matières fécales dans les fibres", a-t-elle déclaré à ATTN.

«Le nettoyage peu fréquent des draps et des taies d'oreiller permet aux fluides de s'infiltrer dans les oreillers et les matelas, et ils deviennent alors beaucoup plus difficiles à nettoyer que de (simplement) les jeter dans la laveuse», a-t-elle ajouté.

Ce texte inialement publié sur le HuffPost Uk a été adapté de l'anglais.

VOIR AUSSI :

Hygiène: confessions de 9 stars