NOUVELLES

Avion de Sunwing escorté par des F-15: l'homme qui a perturbé le vol est accusé

L'avion a rebroussé chemin après qu'un passager a proféré des «menaces non spécifiques».

07/07/2017 06:36 EDT | Actualisé 07/07/2017 17:20 EDT
Boarding1Now

Charalabos Nassios, qui a forcé le retour d'un vol de Sunwing Airlines jeudi soir, a comparu vendredi au palais de justice de Montréal et fait face à quatre chefs d'accusation pour des paroles et des gestes violents à l'endroit d'autres passagers.

Le résident de Laval de 39 ans est accusé d'avoir proféré des menaces, de voies de fait, de bris de conditions et d'avoir mis en péril la sécurité des quelque 170 passagers et de l'équipage de l'avion. Nassios doit revenir en cour lundi.

L'homme était sur le vol WG604 pour Cayo Coco, mais l'avion a rebroussé chemin après qu'il eut proféré des « menaces non spécifiques ». Il aurait posé des gestes de violence à l'endroit d'une ou plusieurs personnes.

Le porte-parole du Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD), le lieutenant Joe Nawrocki, a expliqué que deux chasseurs F-15 de l'armée de l'air des États-Unis ont été dépêchés de la base aérienne de la Garde nationale de Barnes, au Massachusetts, et ont intercepté l'avion près d'Albany, dans l'État de New York. L'appareil a atterri à l'aéroport Montréal-Trudeau vers 19 h 25.

Les passagers ont pu prendre un autre vol pour leur destination vendredi. Sunwing Airlines leur a fourni hébergement et repas dans l'intervalle.

LIRE AUSSI:
» Plus de 250 000 nouveaux pilotes d'avion requis d'ici 2027
» Des photos magnifiques (et terrifiantes) depuis un cockpit