POLITIQUE

De mystérieux sondages testent la candidature de Robert Poëti à la mairie de LaSalle

« Si les élections municipales avaient lieu demain, voteriez-vous pour Robert Poëti ou Manon Barbe? », demandait le sondage.

07/07/2017 10:12 EDT | Actualisé 07/07/2017 10:12 EDT
Radio-Canada

Radio-Canada a appris que plusieurs sondages téléphoniques ont été menés cette semaine dans l'arrondissement pour évaluer l'intérêt des citoyens à voter pour le député libéral local Robert Poëti aux prochaines élections municipales. Le principal intéressé dit ne pas être candidat, mais rien n'est exclu.

Un texte de Thomas Gerbet

« Si les élections municipales avaient lieu demain, voteriez-vous pour Robert Poëti ou Manon Barbe? » La question a été posée à des centaines de citoyens de l'arrondissement LaSalle à Montréal, ces derniers jours.

L'équipe de Denis Coderre, qui ne cache pas sa volonté de recruter l'ancien ministre, a refusé de nous dire si elle avait commandé ce sondage. Une autre question de cette enquête, concernant la popularité de Denis Coderre, laisse cependant peu de doutes.

Un autre sondage, distinct du premier, a également sondé l'intérêt des électeurs pour une candidature de Robert Poëti. L'équipe de la mairesse indépendante de l'arrondissement, qui se représente, admet avoir testé Manon Barbe face à « différentes personnalités », sans vouloir dire lesquelles.

Contacté par Radio-Canada, le principal intéressé se montre agacé, mais ne ferme pas totalement la porte. Robert Poëti assure se concentrer pleinement sur son travail de député, mais ajoute que personne ne peut prédire l'avenir. Le député de Marguerite-Bourgeoys qui correspondant au territoire de LaSalle n'avait pas caché sa déception d'être écarté du conseil des ministres de Philippe Couillard, l'an dernier.

La bataille des arrondissements

Denis Coderre tente d'amener un maximum d'arrondissements dans son giron alors que l'opposition Projet Montréal tente de faire des gains. LaSalle est jugé prenable par l'Équipe Coderre, mais Manon Barbe s'y accroche comme mairesse indépendante depuis 2003. Elle se représentera le 5 novembre, toujours sans étiquette.

Le 14 juin, le maire Coderre a offert à Manon Barbe le poste de présidente du conseil d'agglomération de Montréal. Un geste visiblement insuffisant pour obtenir son ralliement.

LIRE AUSSI:
» Couillard rassure Poëti malgré la controverse entourant Francoeur
» Luc Ferrandez briguera un nouveau mandat comme maire du Plateau-Mont-Royal​​​