NOUVELLES

Ingérences russes aux États-Unis: échange «très vigoureux» entre Trump et Poutine

Le président russe a nié s'être ingéré dans le processus électoral.

07/07/2017 14:36 EDT | Actualisé 07/07/2017 14:36 EDT

Donald Trump et Vladimir Poutine ont eu vendredi un échange "très vigoureux" au sujet des interférences présumées de la Russie dans la campagne présidentielle américaine lors de leur première rencontre vendredi en Allemagne, a indiqué le chef de la diplomatie américaine.

Il y a eu un "échange très long et très vigoureux" entre les deux chefs d'État lors de leur première rencontre en marge du G20 de Hambourg, a déclaré à la presse Rex Tillerson.

Il a estimé que les interférences russes constituaient "un obstacle significatif" dans les relations entre les deux pays.

Donald Trump "a insisté à plusieurs reprises auprès du président Poutine au sujet de l'ingérence russe", a dit le chef de la diplomatie américaine, ajoutant que le président russe avait "nié une telle implication, comme il l'a fait dans le passé".

La délégation russe a eu toutefois une autre interprétation de l'entretien entre les deux dirigeants.

Pour Moscou, en effet, Donald Trump a "accepté" les dénégations russes sur ce sujet très sensible.

"Le président Trump a dit qu'il avait entendu des déclarations claires de Poutine affirmant que ceci n'est pas vrai et que les autorités russes ne sont pas intervenues, et qu'il accepte ces déclarations", a indiqué le ministre russe des Affaires étrangères.

Les promesses du président américain de normaliser les relations entre Moscou et Washington se sont jusqu'ici heurtées aux accusations de collusion entre la Russie et des membres de l'équipe de campagne de Donald Trump.

Plusieurs enquêtes, dont l'une menée par le FBI, sont en cours sur ces liens avec la Russie.

Donald Trump a lui rejeté ces accusations avec force.

LIRE AUSSI:
» Rencontre au sommet Trump-Poutine après six mois de froid
» Trump s'inquiète pour l'Occident et critique la Russie
» Trump croit que la Russie et d'autres pays se sont mêlés des élections aux États-Unis