BIEN-ÊTRE

Les coups de cœur culinaires de Vincent Graton

05/07/2017 10:49 EDT | Actualisé 05/07/2017 11:19 EDT
VÉRO BONCOMPAGNI

« Le Canada est vaste. On a appris notre histoire avec nos différences, mais on a des points communs », lance notre invité Vincent Graton pour expliquer la diversité des provinces canadiennes. Le comédien et animateur de l'émission Le goût du pays (diffusée sur Unis TV) met de l'avant ses coups de cœur des différentes provinces. Il répond aussi à notre premier interrogatoire alimentaire.

Au cours de ses voyages au Canada, Vincent Graton a remarqué que le Québec avait beaucoup de points en commun avec les Maritimes. Il raconte ses voyages à Terre-Neuve, où les gens entrent sans frapper dans les demeures avec des caisses de bière et des guitares.

Le comédien évoque ses plus beaux souvenirs de ce voyage d'un océan à l'autre. « À Trinité, au nord-est de Saint-Jean, on pêchait le pétoncle. » Il a aussi mangé du castor et plusieurs autres mets.

Ses coups de cœur

  • Chez Edgar, à Gatineau : le meilleur déjeuner au Canada
  • Normand Hardy, dans le Prince Edward County
  • Le riz sauvage au Manitoba
  • En Saskatchewan, la famille Campagne produit du blé biologique

L'interrogatoire alimentaire de Vincent Graton

Pour moi, une nappe à pique-nique, c'est... Pour s'étendre et faire l'amour après le repas.

Quand j'entends le chant de la cigale, ça me rappelle... Le temps des radis frais, du maïs et des sandwichs aux tomates pour déjeuner, l'été.

Le plaisir alimentaire dont j'abuse chaque été : Le vin blanc.

En voyage ou en vacances, un souvenir de bouffe mémorable :

Avec l'émission Ma caravane au Canada, on est partis des Îles-de-la-Madeleine, un matin, avec une cargaison de homards. Le soir venu, à l'Île-du-Prince-Édouard, Danny St-Pierre nous a fait un repas exceptionnel.

Un rituel de repas d'été dans ma famille quand j'étais enfant et que j'ai continué une fois adulte? Faire frire des éperlans et les manger en pensant à mon père, avec qui je les pêchais sur le quai de Cap-à-l'Aigle, dans Charlevoix, quand j'étais enfant.

Quand je mange un Popsicle, quel souvenir de ma vie me revient? Je détestais ceux aux bananes.

Alimentairement parlant, dans quel pays je rêve de vivre? Au Moyen-Orient. J'ai des souvenirs incroyables de soupers à Jérusalem.

Quel qualificatif me définit le mieux lorsque je cuisine? Il y en a énormément dans les assiettes. Il ne manque de rien.

Si je perdais le goût, je m'ennuierais surtout de... Du vin, du parmesan et des noix. Je pourrais vivre juste avec ces ingrédients sans problème.

Je rentre tard le soir : quel est la meilleure collation avant d'aller dormir? Des huîtres. C'est vitaminé et bon pour l'homme.

Le fruit ou le légume le plus beau esthétiquement? L'orange. Je sais comment l'ouvrir et la faire gicler. Je connais le point G de l'orange.

Une habitude alimentaire que j'aimerais abandonner? Trop goûter pendant la préparation des plats. Ça me fait beaucoup grossir.

Mon plus beau souvenir de lavage de vaisselle? J'aime faire la vaisselle en groupe. J'adore. Je déteste laver la vaisselle seul.

Ce qui m'énerve le plus à table? Ceux qu'on entend mastiquer. Ça m'énerve.

Ma devise alimentaire? J'aime manger, mais je le préférerais si tout le monde pouvait avoir de la nourriture dans son assiette. Un enfant grandit mieux quand il a à manger.

Leurs livres de recettes préférés