POLITIQUE

La reine Élisabeth II reçoit Justin Trudeau en Écosse

Le premier ministre du Canada s'est rendu au palais de Holyrood, la résidence d'été de la famille royale britannique, pour la rencontrer.

05/07/2017 09:38 EDT | Actualisé 05/07/2017 15:59 EDT
Getty Images

Justin Trudeau dit avoir eu « une très bonne conversation » avec la reine, à qui il a offert un drapeau canadien pour souligner le 150e anniversaire de la Confédération.

Un texte de Raphaël Bouvier-Auclair

« C'est toujours un grand plaisir de pouvoir rencontrer sa majesté la reine du Canada », a déclaré Justin Trudeau dans un bref point de presse suivant la rencontre.

Mercredi après-midi, le premier ministre s'était rendu au palais de Holyrood, la résidence d'été de la famille royale britannique, pour y rencontrer la reine Élisabeth II.

« Ce fut, comme toujours avec sa majesté une conversation chaleureuse et engagée. Elle est toujours très très intéressée par ce qui se passe au Canada et ailleurs dans le monde », a indiqué Justin Trudeau aux journalistes.

« Je lui ai offert un drapeau, le drapeau qui flottait au-dessus de la tour de la paix sur la colline parlementaire le 1er juillet », a-t-il ajouté.

Justin Trudeau rencontre la reine Élisabeth II

Rencontre avec les finissants universitaires

Plus tôt dans la journée, Justin Trudeau a reçu un doctorat honorifique lors d'un événement assez protocolaire dans une grande salle historique de l'Université d'Édimbourg.

Le premier ministre était invité à faire un discours à des jeunes qui terminent leur formation en sciences politiques.

Au-delà des propos sur les possibilités d'avenir et d'emploi pour ces étudiants, le premier ministre a lancé un message visant spécifiquement les Écossais.

Puisque 15 % des Canadiens ont des origines écossaises, M. Trudeau a fait référence à l'histoire. Selon lui, Canadiens et Écossais partagent encore aujourd'hui bon nombre de valeurs communes.

Le premier ministre a notamment parlé d'environnement, mais il a mentionné l'Accord économique commercial et global, signé en février par le Parlement européen.

Du peuple canadien au peuple écossais, merci d'être un partenaire fort en cette période de changement global. Justin Trudeau

Radio-Canada/Raphaël Bouvier-Auclair

L'Écosse et le Brexit

Sans la mentionner une seule fois, Justin Trudeau a donc fait référence à la sortie prochaine du Royaume-Uni de l'Union européenne (UE) dans son discours.

Au référendum de juin 2016, 62 % des Écossais avaient voté en faveur du maintien de leur région dans l'Union européenne (UE), une option pour laquelle Justin Trudeau avait aussi affiché sa préférence. Mais dans son ensemble, le Royaume-Uni avait voté pour quitter l'UE. Aux élections législatives de 2016, le parti indépendantiste et pro-européen, le Scottish National Party, avait remporté 56 des 59 sièges écossais au Parlement de Westminster.

Lors du récent scrutin de juin, le SNP a perdu une vingtaine de sièges, demeurant tout de même la formation politique la mieux représentée en Écosse.

LIRE AUSSI:
» Justin Trudeau et son homologue irlandais vantent le libre-échange