DIVERTISSEMENT

Plongée sous-marine et voyages en compagnie de Pierre-Yves Lord avec «Les flots»

«Notre quête est d'aller à la rencontre d'espèces sous-marines et de découvrir les fonds marins»

29/06/2017 14:33 EDT | Actualisé 29/06/2017 14:33 EDT
Courtoisie

Cette entrevue s'est déroulée sous le soleil du Club Med Columbus Isle, sur l'île de San Salvador dans les Bahamas. Un décor parfait et l'une des destinations choisies par Pierre-Yves Lord et son équipe pour vivre des aventures en compagnie d'amis vedettes friands de plongée et de voyages. Baptisée «Les Flots», l'émission qui sera diffusée sur les ondes de TV5 cet automne promet des images aquatiques à couper le souffle, d'inspirantes rencontres humaines et de véritables souvenirs de voyage partagés sans filtre, entre amis.

La communauté «Les Flots»

Avec son ami Martin Renaud de chez Plongée Nautilus, Pierre-Yves Lord avait d'abord imaginé un concept original d'émission de voyage axé sur la plongée sous-marine. Puis, l'idée s'est développée pour devenir «Les Flots», une série d'exploration des fonds marins et d'aventures de voyage menant aux quatre coins du monde.

«Notre quête est d'aller à la rencontre d'espèces sous-marines et de découvrir les fonds marins, explique Pierre-Yves Lord, qui agit aussi à titre de producteur de l'émission. Mais, à travers cette quête-là, on se nourrit de rencontres humaines. Lorsqu'on débarque dans un nouvel endroit, nos premiers contacts sur place sont généralement avec les gens qui s'occupent du centre de plongée local et qui vont devenir nos guides en mer. Puis, on explore, on descend sous l'eau. On accorde beaucoup de place aux images sous-marines, présentées sous forme de vidéoclips dans l'émission. On s'intéresse aux enjeux de l'endroit, aux espèces qu'on va y rencontrer. La planification de l'après-plongée est aussi importante que la plongée en tant que telle. Aller jouer sous l'eau est le cœur de l'émission, mais comme je le dis souvent, la plongée est composée d'un avant, un pendant et un après formant tout un rituel.»

«La communauté «Les Flots» s'intéresse à l'eau en général, poursuit-il. Oui, on peut aller plonger, mais on peut aussi faire du wake board un après-midi, de la pêche à la mouche, aller nager avec les dauphins, faire une excursion dans les lagons, préparer les poissons qu'on a pêchés : tout cela, pour moi, fait partie de l'univers des «Flots».»

Initié à la plongée sous-marine il y a une dizaine d'années, l'animateur a fait ses classes de plongée dans les eaux froides du Québec. «Lorsque j'ai goûté aux eaux turquoise et bien chaudes, j'ai un peu délaissé la plongée au Québec pour me concentrer sur ces plongées, avoue-t-il. Par contre, j'aime encore enfiler mon dry suit, comme on l'a fait dans l'Ouest canadien. J'éprouve encore beaucoup de plaisir à le faire, même si des plongées comme celles que nous avons faites ici au Club Med Columbus Isle des Bahamas sont parmi les plus belles plongées au monde.»

Des destinations et des invités voyageurs inspirants

Si le tournage de la série est loin d'être terminé, la liste des destinations visitées à ce jour ainsi que des amis plongeurs ayant voyagé avec P-Y et son équipe promet des émissions aussi diversifiées qu'amusantes. Ainsi, Jason Roy-Léveillée, Magalie Lépine-Blondeau, Sarah-Jeanne Labrosse, Mirianne Brûlé et Valentine Thomas (une chasseuse sous-marine reconnue) ont tous accepté de plonger en sa compagnie, en eaux inconnues.

«Au-delà de la popularité et de la notoriété de ces invités, on a voulu choisir des voyageurs qui aiment voyager à leur façon, explique-t-il. J'avais croisé Sarah-Jeanne à New York avec son copain, alors j'ai un peu saisi sa façon de voyager. Magalie a déjà fait «Partir autrement» en Afrique. Jason voyage en sac à dos avec sa copine. Valentine a aussi sa façon propre de voyager. On avait envie de trouver des gens au profil particulier, qui allaient bien se fondre avec notre façon assez libre de voyager. On part avec notre équipement de plongée et on n'a pas peur des rebondissements, de tous ces éléments pouvant modifier le joli plan qu'on s'était fait sur papier. Il faut être très flexible et habile à improviser.»

Les destinations aussi font rêver: l'Ouest canadien, l'est du Canada (la Gaspésie, les Maritimes), le Mexique, l'Égypte, le Maroc, les Bahamas, la Martinique, le Honduras, Bali, la Thaïlande... Certaines destinations parfois plutôt inusitées, comme le Maroc, lorsqu'on parle de plongée.

Les téléspectateurs qui ne pratiquent pas la plongée sous-marine trouveront-ils tout de même leur compte en regardant «Les Flots»? «Certainement, assure l'animateur, parce que c'est de la découverte, qu'on présente des images sous-marines à couper le souffle et une qualité d'image époustouflante. Et parce qu'on invite les téléspectateurs à nous suivre dans nos péripéties; il s'agit vraiment de nous en voyage. On ne joue pas de rôle, on n'est pas en représentation. Parfois, les choses se passent mal, alors on n'a pas peur de partager nos craintes et nos peurs. «Les Flots», c'est du vrai voyage.»

«Le spectateur va se reconnaître dans différents types d'aventures, ajoute-t-il. La grande ville du Caire, le Maroc en plein Ramadan ou encore le Club Med aux Bahamas représentant la proximité avec toutes ces aventures (ce qui nous a d'ailleurs permis de réaliser les émissions les plus denses de la série en terme de contenu et de diversité d'activités.)»

«Les flots» avec Pierre-Yves Lord

Les Bahamas et le Club Med avec Jason Roy-Léveillée

Frais de leur expérience au Club Med Columbus Isle des Bahamas, Pierre-Yves et le comédien Jason Roy-Léveilée n'avaient que de bons mots pour cette destination reconnue comme paradis de la plongée.

«Ce qui m'a frappé, c'est la qualité des plongées, affirme Pierre-Yves Lord. Parce qu'il faut savoir que la plongée est un sport risqué. C'est un sport qui nécessite beaucoup de planification. Au Clud Med de Columbus Isle, non seulement il y a un centre de plongée, mais les instructeurs sont qualifiés et les équipements sont à la fine pointe de la technologie. Tout est planifié pour pouvoir faire des remontées sécuritaires en cas de pépin. C'est l'endroit parfait pour débuter, voir des requins, avoir une visibilité presque à l'infini et être encadré. Je n'avais jamais eu autant de proximité avec des requins qu'ici (des requins de récifs). Sans l'aide du Club Med, cela n'aurait pas été possible. Établir des partenariats solides nous permet d'aller au bout de nos rêves.»

«Nous avons effectivement passé une semaine bien remplie, explique Jason Roy-Léveillée. Voyager est une passion pour moi. J'avais déjà une cinquantaine de plongées à mon actif; j'ai plongé en Thaïlande, au Costa Rica, au Mexique. Lors de chacun de mes voyages, si c'est possible, j'essaie de faire au moins une plongée. Aux Bahamas, ça a été différent au niveau de la géographie sous-marine. J'ai été vraiment impressionné. On a fait des deep dives à 40 mètres de profondeur. Il y avait une cheminée sous-marine très sombre où on ne pouvait aller qu'une personne à la fois. C'était la première fois que je plongeais à une telle profondeur. Au niveau de la visibilité, c'est tellement clair! On a vraiment vu les requins de près. Et on a nagé une quinzaine de minutes avec des dauphins sauvages, c'était magique!»

Le comédien, qui n'a pas hésité une seconde à participer à la série «Les Flots», se sait privilégié de pouvoir ainsi beaucoup voyager.

«Je voyage depuis que j'ai seize ans, explique-t-il. J'ai beaucoup voyagé seul; un mois et demi au Pérou, un mois en Thaïlande. Je voyage aussi avec ma blonde; notre dernier voyage était en Afrique, où nous avons parcouru 10 000 km à la découverte de l'Afrique du Sud, de la Namibie et du Botswana. Notre tente sur le toit, on est allé se perdre dans la brousse. (Le comédien et sa douce ont d'ailleurs mis en ligne une série de capsules voyage baptisée «Pack Sac» relatant en images leur périple africain. J'aime beaucoup l'aventure. Mon rêve est de faire une émission de voyage qui explorerait des destinations en sortant des sentiers battus.»

Les téléspectateurs retrouveront le méchant IPL d'«Unité 9» (mais gentil dans la vraie vie) dans quatre émissions de la série «Les Flots». Deux épisodes bien remplis ont été tournés aux Bahamas et deux autres, en Martinique.

L'émission «Les Flots» sera présentée cet automne sur les ondes de TV5.

LIRE AUSSI :
» Caroline Néron: toujours actrice dans l'âme
» «Cheval-Serpent»: bijoux de famille et secrets de famille
» Avec ce selfie nue, Lena Dunham passe un message fort sur l'acceptation de soi

À voir également :