NOUVELLES

Les taux d'intérêt «ont fait leur travail» après la crise du pétrole, dit Stephen Poloz de la Banque du Canada

Il s'est retenu de prédire quelle serait la prochaine décision de la banque centrale.

28/06/2017 13:06 EDT | Actualisé 28/06/2017 13:11 EDT
Neil Hall / Reuters

OTTAWA — Le gouverneur de la Banque du Canada a estimé mercredi que les faibles taux d'intérêt mis en place en 2015 avaient «fait leur travail», mais il s'est retenu de prédire quelle serait la prochaine décision de la banque centrale.

Lors d'un entretien diffusé par la chaîne d'actualités d'affaires CNBC, Stephen Poloz a affirmé que l'économie canadienne s'était remise de la crise financière mondiale qui a débuté en 2008 et du plongeaon du cours du pétrole brut, entamé dans la deuxième moitié de 2014.

La prochaine annonce de la Banque du Canada au sujet de son taux d'intérêt directeur est prévue pour le 12 juillet. C'est aussi à cette date que la banque publiera une mise à jour de son Rapport sur la politique monétaire.

M. Poloz a fait ces déclarations depuis le Portugal, où il participe à un forum organisé par la Banque centrale européenne.

Selon le gouverneur, quasiment toutes les grandes régions du monde semblent prendre un certain élan économique — les États-Unis étant «loin devant» à ce chapitre.

M. Poloz a expliqué que la chute des prix du pétrole avait été un revers pour l'économie canadienne — forçant la Banque du Canada à abaisser ses taux d'intérêt —, mais que la croissance avait maintenant renoué avec un taux de croissance plus normal.