DIVERTISSEMENT

Annie Villeneuve et Joël Legendre réagissent suite au Défilé de la Fête nationale

27/06/2017 11:46 EDT | Actualisé 28/06/2017 08:12 EDT
PC

Le Défilé de la Fête nationale à Montréal, qui a eu lieu le 24 juin dernier, a créé beaucoup de controverse. En effet, les huit chars étaient poussés majoritairement par de jeunes Noirs, ce qui a créé un tollé sur les médias sociaux après que Félix Brouillet, qui visionnait le défilé, ait publié la vidéo ci-dessous sur Facebook :

L'organisation s'est ensuite défendue de racisme, disant que le critère de recrutement était une bonne condition physique et que les jeunes qui poussaient le char avaient été recrutés à travers l'Association pour la persévérance scolaire de l'école Louis-Joseph Papineau du quartier St-Michel, «où il y a une majorité de gens qui sont des personnes racisées», a expliqué Maxime Laporte, président général de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal dans une entrevue accordée au Soleil.

Il n'y a pas que l'organisation qui ait répondu à la controverse. En effet, la chanteuse Annie Villeneuve, qui chantait sur un char samedi dernier, a écrit un message sur sa page Facebook : «J'ai été bien silencieuse ces derniers jours... J'étais triste et les mots me manquaient. La tournure des événements suite au Défilé de la Fête nationale de samedi dernier est tellement loin de ce que j'aurais pu souhaiter et même imaginer. Ce que vous avez perçu dans ce premier tableau dans lequel je me trouvais est complètement à l'opposé de mes valeurs fondamentales et ça me désole. Je vous assure qu'aucune personne n'était mal intentionnée dans tout ça, bien au contraire.»

Joël Legendre, qui a mis en scène le défilé, s'est aussi excusé sur sa page Facebook : «Bien que mon mandat de metteur en scène du défilé n'impliquait ni la sélection des bénévoles qui allaient pousser les chars, ni leur accueil sur place, je peux vous assurer que personne dans l'organisation ne voulait créer d'image raciste. [...] Vous le savez, je suis le papa d'un grand garçon que j'ai adopté en Chine. Je me sens extrêmement concerné par l'ouverture que l'on porte aux gens qui nous entourent, pour lui mais aussi pour nous tous. Je ne peux qu'espérer qu'ensemble, nous regarderons tous en avant en tentant de faire évoluer les choses.»

LIRE AUSSI :

» Défilé de la Saint-Jean ou chronique d'une controverse annoncée

» Un défilé de la fête nationale marqué d'une controverse

À voir également :

Les potins de la semaine