NOUVELLES

Le produit intérieur brut du Québec a progressé de 4,3% au premier trimestre

Ça va mieux dans que dans le reste du Canada

27/06/2017 15:00 EDT | Actualisé 27/06/2017 15:04 EDT
Christinne Muschi / Reuters

MONTRÉAL — Le produit intérieur brut réel du Québec a progressé de 4,3 pour cent au premier trimestre, sur une base annualisée, a indiqué mardi l'Institut de la statistique du Québec (ISQ).

Cette croissance était supérieure à celle de 3,7 pour cent réalisée par l'économie canadienne dans son ensemble, selon les chiffres initialement colligés par Statistique Canada et dévoilés à la fin mai.

En comparaison avec le premier trimestre de 2016, la croissance du PIB québécois a été de 2,9 pour cent, tandis que celle de l'économie canadienne était de 2,3 pour cent.

L'ISQ a souligné la progression de 0,9 pour cent de la demande intérieure finale au premier trimestre — la septième augmentation en autant de trimestres. Les dépenses de consommation finale ont progressé de 0,7 pour cent au plus récent trimestre, tandis que l'investissement a poursuivi sa reprise entamée au début de 2016, en grimpant de 1,6 pour cent.

La croissance des dépenses de consommation des ménages a avancé de 0,9 pour cent au premier trimestre, a ajouté l'ISQ, un gain davantage attribuable à la hausse de 1,4 pour cent des achats de biens qu'à celle, de 0,5 pour cent, des achats de services.

Les exportations du Québec ont retraité de 3,3 pour cent au premier trimestre — un recul attribuable à la contraction de 7,2 pour cent des exportations internationales de biens. Entre-temps, les exportations destinées aux autres provinces canadiennes ont avancé de 0,8 pour cent. Les importations ont quant à elles diminué de 0,3 pour cent.

Le déficit commercial de la province a ainsi atteint 12,3 milliards $ au premier trimestre, tandis qu'il avait été de 7,4 milliards $ au quatrième trimestre de 2016, a précisé l'ISQ.