DIVERTISSEMENT

Mélanie Renaud souffre d'un cancer

26/06/2017 04:08 EDT | Actualisé 26/06/2017 04:15 EDT
Facebook

Nathalie Petrowski s’est entretenue avec Mélanie Renaud, une entrevue que l’on peut lire aujourd’hui dans La Presse. On y apprend avec tristesse que la chanteuse, qui avait connu un beau succès au début des années 2000, est aujourd’hui sans le sou, vit dans une chambre du couvent des Sœurs missionnaires du Christ-Roi, à Laval, et est atteinte du cancer des ovaires. Celle qui avait remporté le Félix de la Révélation de l’année en 2002 essaie aujourd’hui tant bien que mal de relancer sa carrière, qui était pourtant florissante il y a une dizaine d’années.

Sa voix, d’une profondeur et d’une douceur renversante, s’était d’abord fait découvrir comme choriste. C’est elle qu’on peut entendre, notamment, sur la pièce Mon Ange d’Éric Lapointe. En 2001, elle lance son premier de quatre albums, Ma Liberté. En 2005, elle atteint une immense reconnaissance du milieu et du public en incarnant Esméralda dans la comédie musicale Notre-Dame de Paris. Mais alors qu’elle semble vivre un superbe succès, sa vie a commencé à chanceler. Sa consommation de marijuana abusive la rendait malheureuse et son ego devenait disproportionné : «J’étais gelée comme une balle du matin au soir. J’ai fumé de la mari comme c’est pas possible. Au lieu de me mêler aux autres, je m’isolais en me sentant complètement rejet. J’ai continué à fumer à mon retour au Québec et à m’enfoncer dans la dépression. [… ] Ma tête ne passait plus dans la porte. J’avais un problème de dope, mais surtout un problème d’attitude. J’étais pas fine avec personne.»

En 2012, Nicolas Lemieux, son gérant, la met à la porte, quatre ans après son voyage désastreux à Haïti, que la musicienne décrit comme un «cauchemar», pendant lequel elle a tourné des clips pour son album Feux d’artifice, un opus qui a été un vrai flop. C’est également cette même année que Mélanie Renaud a sorti son dernier album, What’s Going On, avant de disparaître dans son quatre et demi de Candiac. Là, elle a enregistré un démo dont personne n’a voulu : «J’ai fait le tour des gérants et des producteurs. Aucun n’était intéressé. J’ai envoyé mon démo à travers la planète. Personne n’en a voulu.» Elle renoue alors avec son ancien gérant, qui s’occupe encore aujourd’hui de sa carrière.

Comble du malheur, quand elle s’est mise à travailler sur un nouvel album, le diagnostic est tombé. Après une hystérectomie et quatre mois de chimio, la chanteuse de 36 ans espère réussir son retour sur scène. «En ce moment, tout ce qui compte, c’est de me replonger dans le métier. Ça me rend heureuse, même si j’ai très peur de ne pas réussir», a-t-elle confié avant de conclure avec une grande sagesse : «Le cancer, tu t’en sors ou t’en meurs, mais au moins, le mien m’aura permis de me retrouver dans un état de vulnérabilité et d’humilité qui me fait du bien».

Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter

Pour plus de nouvelles de stars, rendez-vous sur HollywoodPQ.

LIRE AUSSI :

» Jérémy Gabriel a passé du bon temps avec une actrice porno

» Paris Jackson rend hommage à son père, huit ans après sa mort

» Kevin Bazinet fait le point sur sa rupture

À voir également :

Les potins de la semaine!