BIEN-ÊTRE

Elle dit s'être fait expulser d'une piscine à cause de son maillot trop révélateur!

26/06/2017 04:41 EDT | Actualisé 26/06/2017 04:41 EDT
Tyler Newman-Facebook

Une jeune Américaine affirme s'être fait chasser de la piscine de son propre immeuble à logements pour avoir porté un maillot de bain jugé «inapproprié».

Tori Jenkins profitait de la piscine à son complexe appelé Smoky Crossing Apartments au Tennessee avec son copain Tyler Newman quand un employé lui a demandé de «se couvrir ou de quitter» après avoir reçu une plainte sur son costume rose.

Un autre préposé lui aurait même dit que son accoutrement pourrait "exciter" les jeunes garçons vivant au complexe.

M. Newman a ensuite partagé une photo du maillot de sa copine sur Facebook en écrivant : «je n'ai jamais vraiment assisté à du harcèlement sexuel ou à un événement rappelant la 'culture du viol' jusqu'à aujourd'hui aux Smoky Crossing Apartments.»

«Aujourd'hui, ma fiancée a été confrontée soit à changer de maillot de bain, à se couvrir avec des shorts ou à quitter la piscine.»

«Tori a été accusée de porter un 'maillot string' et on lui a dit qu'il y avait des plaintes au sujet de la façon dont elle était habillée environ trois minutes après notre arrivée là-bas.»

Mme Jenkins est ensuite allée au bureau d'administration du complexe pour parler au conseiller en location de l'incident.

«La consultante a dit à Tori qu'elle n'avait pas d'enfants, qu'elle ne pouvait pas comprendre. La consultante lui a dit qu'elle ne voudrait pas que ses propres enfants soient près de Tori», affirme M. Newman.

«Lorsque Tori a expliqué que oui, elle a effectivement un fessier plus large que beaucoup de personne et que 95% des choses qu'elle porte remontent quand elle marche, la femme a dit à Tori qu'un 'maillot de bain normal couvre toutes les fesses' et a rappelé que c'était inapproprié.»

«On lui a dit que son corps, parce qu'il est plus joufflu que les autres, est 'trop inapproprié' pour les enfants. On lui a dit 'il y a beaucoup d'adolescents dans ce complexe et vous n'avez pas besoin de les exciter'.»

M. Newman affirme que la façon dont sa copine a été traitée est largement tribbutaire du sexisme culturel.

«Aujourd'hui, on a dit à ma fiancée qu'elle était moins importante que la façon dont les hommes se sentent lorsqu'ils sont près d'elle. Que Tori est moins importante que les pulsions des hommes autour d'elle. Je pense qu'elle est la femme la plus belle du monde, mais je la respecte aussi. Je ne laisserais jamais sentir à elle ou à n'importe qu'elle femme qu'elle est en faute à cause de son habillement ou son apparence. C'est ainsi que la culture du viol continue de croître», dit-il.

«Je n'ai jamais vu ma fiancée embarrassée au point où elle ne peut même pas regarder ses meilleurs amis dans le visage. Je ne l'ai jamais vue pleurer comme elle l'a fait dans notre appartement aujourd'hui. Je ne l'ai jamais vue vouloir être isolée comme ça. Tout cela parce que certains idiots ignorants pensent qu'ils peuvent contrôler la taille et la forme de son corps. Je n'ai jamais vu une femme se faire autant manquer de respect.»

M. Newman a ajouté qu'une affiche à la piscine indique qu'«une tenue appropriée doit être portée en tout temps», mais qu'il ne pensait pas du tout que la tenue de sa copine violait ces règles.

Il conclut en disant : «ma fiancée devrait pouvoir porter un maillot de bain sans être sexualisée ou rabaissée. Elle ne devrait pas se sentir violée».

Plus de 32 000 personnes ont réagi à son statut, la plupart montrant leur support à Mme. Jerkins.

La principale intéressée s'est ensuite dite sur sa propre page Facebook étonnée du soutien qu'elle a reçu, et en réponse aux mauvaises langues, elle a spécifié qu'elle avait essayé plusieurs maillots avant d'acheter celui-ci, mais que la plupart ne convenaient pas à sa poitrine.

Dans un communiqué envoyé à nos collègues du HuffPost UK, un porte-parole de Smoky Crossing écrit : «Smoky Crossing est une communauté familiale accueillante. Plusieurs résidents de notre communauté se sont plaints et ont exprimé leurs inquiétudes concernant le maillot de bain de Mme Jenkins. Conformément à nos politiques à la piscine, qui sont affichées près de la zone de baignade, l'un de nos consultants en location a demandé à Mme Jenkins de s'envelopper dans une serviette lorsqu'elle marche autour de la piscine. On n'a jamais demandé à Mme Jenkins de quitter la piscine.

En outre, notre agent n'a pas déclaré que le maillot de bain de Mme Jenkins pouvait 'exciter les adolescents'.

Mme Jenkins et M. Newman sont des membres appréciés de notre communauté. Cependant, nous pensons qu'il est inapproprié d'assimiler la demande de se couvrir à du harcèlement sexuel ou à la 'culture du viol'. Smoky Crossing dénonce le harcèlement en tout genre.»

En réponse à cette déclaration, Mme Jenkins a déclaré à Goodhousekeeping.com qu'elle ne changeait pas sa version des faits.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost UK a été adapté de l'anglais.

VOIR AUSSI :

Les stars en maillot