BIEN-ÊTRE

Le restaurant 3734 dans Saint-Henri vandalisé

15/06/2017 02:11 EDT | Actualisé 15/06/2017 02:14 EDT
Facebook/3734

Un nouveau commerce a été la proie des vandales dans le quartier Saint-Henri à Montréal. Le restaurant portugais 3734 a été complètement aspergé de peinture blanche dans la nuit de mercredi à jeudi. Tables, bar, vaisselle, tout y est passé.

«C’est assez fou. Tout est détruit», affirme Emmanuel Goubard, le co-propriétaire de l’établissement qui vient de fêter son premier anniversaire.

Les pertes sont évaluées entre 25 000$ et 30 000$.

Le 3734 avait aussi été vandalisé il y a plus d’un an, puis l’épicerie fine du même nom - fermée depuis - avait été cambriolée par une trentaine de personnes cagoulées disant «voler les riches pour donner aux pauvres».

M. Goubard estime que les vandales ont agi contre l’embourgeoisement du quartier. « On tente de donner de la vie au quartier, on n’est même pas le resto le plus cher, mais on est visé pareil. On est très ouvert à discuter avec ces gens-là. En attendant, on ne baisse pas les bras, on nettoie et allons au bout des choses», dit-il.

Les trois actionnaires de l’endroit, Franco Ferreira, le comédien Maxime Tremblay et Emmanuel Goubart ont annoncé sur Facebook que le restaurant serait réouvert dès ce jeudi soir. Ils y sont même allés d’une touche d’humour en écrivant «que d’un point de vue artistique, c’est assez joli!»

En mai dernier, les vitrines de commerces du même quartier avaient été fracassées, notamment celles du restaurant Ludger et d’un bureau de Projet Montréal.

Une telle vague de vandalisme avait aussi été observée dans le quartier Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, plus précisément sur la rue Ontario.

INOLTRE SU HUFFPOST

Carnet d'adresses dans Saint-Henri