POLITIQUE
14/06/2017 04:30 EDT

L'Assemblée nationale ratifie l'accord avec l'Europe; le PQ s'abstient

PC

Le Québec n'a pas réussi à faire l'unanimité autour de l'Accord de libre-échange conclu entre le Canada et l'Union européenne (AECG).

L'Assemblée nationale a ratifié mercredi l'accord international signé en octobre dernier, après sept années de négociations difficiles.

Mais les élus québécois ont affiché leurs divisions: libéraux et caquistes ont voté en faveur de l'accord, les trois députés solidaires et deux indépendants (Gaétan Lelièvre et Martine Ouellet) ont voté contre, tandis que les 24 députés péquistes présents se sont abstenus de prendre position.

Résultat du vote: 84 en faveur, 5 contre et 24 abstentions.

Comme il s'agit d'un domaine de sa compétence, le Québec devait ratifier officiellement l'accord pour y être lié.

Sur le fond, l'opposition péquiste a dit approuver le projet de libre-échange entre le Canada et l'Europe, mais revendiquait un délai de six mois avant de ratifier l'accord, pour donner le temps à Ottawa de bonifier le programme de compensations financières prévu pour les producteurs de fromages, qui risquent de faire les frais de cette entente.

L'opposition péquiste avait donc présenté un amendement à la motion gouvernementale, mais il a été battu.

Mardi, le premier ministre Philippe Couillard avait affirmé qu'il n'était pas question de retarder, ne serait-ce que d'une journée, la ratification de l'accord.

Le vote sur la motion devait avoir lieu mardi en fin de journée, au terme d'un débat de deux heures en Chambre, mais il a été reporté à mercredi.

LIRE AUSSI:

» Libre-échange Canada-Union européenne: une nouvelle étape franchie

» Libre-échange: Ottawa compensera les producteurs de lait et de fromage


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Accord de libre-échange Canada-UE: les points importants